Fiche technique de Dishonored : Death of The Outsider :

Éditeur : Bethesda
Développeur : Arkane Studios
Date de sortie : 15 septembre 2017
Type : Jeu d’action-aventure et d’infiltration
Multi : non
Langue : Français

La licence Dishonored revient sur le devant de la scène cette année avec Dishonored : Death of The Outsider sur PS4, Xbox One et PC. En effet, Bethesda et le studio français Arkane Studios décident de clore la saga avec cet ultime volet. Véritable stand-alone, cette extension est un jeu à part entière où il ne sera pas nécessaire de posséder les anciens opus pour y jouer. Cependant, si vous ne voulez rien manquer de l’histoire, il est tout de même vivement conseillé d’avoir fait tous les jeux et extensions de la licence Dishonored. Découvrons dans ce test si Dishonored : Death of The Outsider s’en sort avec les honneurs.

Toi tu vis, toi tu vis, toi tu meurs !

Dans Dishonored : Death of The Outsider vous incarnez Billie Lurk et vous êtes un des assassins du groupe : les harponneurs formé par Daud, la Lame de Dunwall. Billie, vous l’avez déjà rencontré à plusieurs reprises, dans différents opus de la licence Dishonored et cette fois-ci, vous êtes Billie. Ce n’est pas la première fois que nous sommes du côté des assassins, puisque dans les DLC : la Lame de Dunwall et les Sorcières de Brigmore vous incarnez Daud. Nous ne spoilerons pas l’intrigue, mais sachez que Daud est un personnage très important de la licence Dishonored et une des cibles que l’on peut éliminer dans Dishonored. Cependant, à l’instar de tous les jeux de la licence , Dishonored : Death of The Outsider vous permet d’épargner ou de tuer toutes vos cibles. Ainsi, vous pouvez choisir d’opérer de façon non létale ou létale. En revanche, chaque choix, chaque geste, chaque vie ôtée sera pris en compte dans Dishonored : Death of The Outsider tout comme les autres jeux, et aura irrémédiablement des conséquences. Mais nous vous laissons le plaisir de découvrir cela.

Être assassin n’est pas un travail de tout repos et s’avère même être très délicat dans Dishonored : Death of The Outsider. En effet, si vous voulez terminer le jeu à 100%, vous devrez fatalement tuer quelques cibles, une première dans la licence Dishonored, proposant normalement deux options : létale et non létale. De plus le jeu est assez difficile, surtout lorsque vous choisissez le faire sans être discret et donc en voulant tuer tout le monde. Testé en mode normal, nous sommes mort un paquet de fois avant de réussir des combats opposants plusieurs ennemis. Dishonored : Death of The Outsider propose plusieurs niveaux de difficulté et il existe même un mode de difficulté personnalisé que vous pouvez totalement configuré. Une très bonne chose pour les joueurs exigeants.

Dishonored : Death of The OutsiderMissions après missions, contrat après contrat, un assassin reste un assassin.

Dishonored : Death of The Outsider vous fera participer à plusieurs missions narratives, fil rouge de l’histoire. Dans tous vos choix vous serez très libre et vous pouvez décider d’agir silencieusement ou à découvert et de manière létale et non létale. Tout en accomplissant votre mission et en vous faufilant d’objectif en objectif, vous rencontrerez des missions secondaires, des contrats à effectuer. Le jeu peut donc se faire en ligne droite ou en réalisant tous vos objectifs secondaires.

Malheureusement, c’est justement dans ces objectifs secondaires : les contrats que vous devrez parfois réaliser en tuant une cible. Vous n’aurez pas d’autre choix, si vous voulez terminer le jeu à 100%. Pourtant il devient nécessaire de réaliser les contrats d’assassinats puisque ceux-ci rapportent beaucoup d’argent en fin de mission, argent très utile pour améliorer votre équipement et vous ravitailler.

Achats, améliorations et ravitaillements

Dans Dishonored : Death of The Outsider, vous trouverez les contrats au marché noir. Ce marché permettra également d’améliorer votre équipement, d’acheter de nouvelles armes ou encore de vous ravitailler. Pour cela, vous aurez besoin d’argent, récolté dans les missions ou obtenu en récompense de vos contrats accomplis. Cela vous permettra d’évoluer et de rendre Billie plus puissante et efficace dans ses missions.

Pour améliorer encore plus votre personnage, vous pourrez acheter ou trouver des charmes d’os, améliorant vos pouvoirs ou statistiques. Il est également possible de créer ses propres charmes d’os comme on pouvait le faire dans Dishonored 2.

Le plein de pouvoirs !

Presque dès le début de votre aventure, vous allez obtenir des pouvoirs de l’Outsider, qui est la cible à éliminer dans le jeu. En prenant son bras droit et son œil gauche, l’Outsider donne à Billie 4 pouvoirs :

  • Transfert : permet à Billie de se téléporter en utilisant au préalable un marqueur, que vous pouvez positionner où vous voulez.
  • Prescience : la forme spectrale de Billie sort de son corps, le temps est arrêté et Billie peut explorer les environs en volant. Elle peut également marquer différents objets, ennemis et charme d’os.
  • Semblance : permet à Billie de prendre l’apparence d’une de ses cibles. Ce pouvoir ne fonctionne qu’une seule fois sur la personne visée et si celle-ci est en vie.
  • Frappe du vide : permet de charger son attaque et de lancer une frappe invisible capable de neutraliser vos ennemis.
  • Murmure des rats : un artefact qui permet d’écouter les rats et de découvrir des informations liées à vos missions. Elle détient ce « pouvoir » avant de rencontrer l’Outisder.

Les pouvoirs de Billie seront un atout à utiliser contre vos cibles et l’Outsider, mais seront aussi parfaitement adaptés pour faciliter vos déplacements, en se téléportant de toit en toit ou en de faufilant au travers d’une foule avec le visage d’un autre. Les pouvoirs ne peuvent être améliorés ou alors uniquement grâce aux charmes d’os, contrairement aux autres Dishonored où vous pouviez dépenser des points et acheter des pouvoirs et les améliorer. Cependant, vous disposez d’une énergie infinie pour utiliser vos pouvoirs : l’énergie du vide, qui s’épuise à force d’utilisation, mais qui se régénère rapidement avec le temps. Ce qui n’était pas le cas dans les autres opus.

Dishonored : Death of The Outsider est un stand-alone qui fait une parfaite fin à la saga. On regrettera ne pas avoir plus de pouvoirs et d’être obligé de tuer dans cet opus, mais la saga peut enfin se clôturer avec cet épisode de qualité. On pourrait penser qu’une extension ne pourrait pas se situer à la hauteur d’un jeu niveau contenu et durée de vie, Arkane Studios vient de nous prouver le contraire ! Munis de diverses missions secondaires et de contrats d’assassinats à réaliser, la durée de vie de Dishonored : Death of The Outsider est largement accrue. Le jeu possède comme Dishonored 2 de très bons graphismes soignés et détaillés chapeautés par une direction artistique exemplaire respectant l’univers de Dishonored. La bande-son est toujours de bonne facture et nous immerge profondément dans le monde sombre et glauque de Dishonored : Death of The Outsider.

Points Positifs :

  • Très beau jeu possédant de bons graphismes
  • Bande-son corrélant avec l’univers de Dishonored
  • Une histoire bien maîtrisée et scénarisée
  • Des personnages attachants, vus de l’autre côté
  • La durée de vie
  • Le mode de jeu « Jeu Original » plus qui double la durée de vie du jeu
  • La possibilité de rejouer les missions
  • Un LORE très riche, des informations complètes dans les différents documents récoltables.
  • La personnalisation complète de la difficulté du jeu

Points Négatifs :

  • Le titre devient difficile quand on fonce à découvert (testé en mode normal)
  • obligation de tuer, il n’y a plus de choix dans certains cas
  • Moins de pouvoirs que dans les opus précédents sans possibilité de les améliorer


SITE OFFICIEL DE DISHONORED : DEATH OF THE OUTSIDER


 

APERÇU DE REVUE
NOTE GLOBALE
8.5
PARTAGER
Article précédentTomb Raider le film : la première bande-annonce est là
Article suivantTEST – DESTINY 2 sur PS4 et Xbox One
Fan de jeux vidéo depuis tout petit, j'ai commencé avec la PS1 et la GameBoy Color. Maintenant, je suis sur PS4, Xbox One & Wii U mais je n'oublie pas les grands classiques, car je suis et resterai un rétro-gamer et je me plais à faire la collection de consoles et de jeux rétros. Je commence progressivement à réaliser un rêve d'enfant, puisque plus les années passent et plus je m'investis dans le monde merveilleux des jeux-vidéo, entre petit boulot et hobbies ! 4wearegamers@gmail.com

LAISSER UN COMMENTAIRE