Fiche Technique de WRC 7

WRC 7

Éditeur : Bigben Interactive
Développeur : Kylotonn
Date de sortie : 15 septembre 2017
Type : Simulation automobile / Rallye
Multi : oui
Langue : Français

Depuis deux ans, le studio Kylotonn a repris les commandes de la licence WRC sur consoles et PC. La première année, les développeurs français proposaient une copie plutôt faible techniquement mais compte-tenu du temps qui leur avait été alloué, on pouvait imaginer que les épisodes suivants seraient tout simplement de meilleure qualité. L’an dernier, nos exigences étaient tout autre et malheureusement, des graphismes complètement loupés, victimes de tearing et d’aliasing ainsi qu’une I.A un peu trop naïve freinaient nos envies d’accélération et de prises de courbes parfaites. Cette année, WRC 7 pointe le bout de son nez et l’on peut se demander s’il arrivera prendre un bon virage; Nous allons essayer à cette question de ce test.

WRC 7

Avant d’évoquer la qualité graphique ou le gameplay du jeu, commençons par faire un petit tour du propriétaire. Outre le mode Hot Seat qui proposera à huit joueurs les uns après les autres de s’affronter, les défis en ligne, le mode multijoueur plutôt complet, qui vous permettra de vous mesurer à vos amis mais pas que, lors de soirées d’hiver, le solo sera encore une fois l’endroit où il faudra foncer pour dominer totalement cette simulation officielle du championnat du monde de rallye. De la partie rapide vous invitant à tester vos capacités sur les routes de Corse, de Monte-Carlo ou encore de Sardaigne jusqu’à la participation de championnats entièrement personnalisables, vous aurez de quoi faire pour peaufiner votre conduite sur l’asphalte, la neige et le gravier. Cependant, le mode Carrière sera encore qui vous transmettra d’adrénaline.

Bien que plaisant, le mode carrière manque de personnalité

Il est temps d’entrer dans la peau d’un pilote de haut niveau mais avant d’être opposé à Sébastien Ogier ou bien Thierry Neuville, direction le WRC Junior. Les voitures officielles du championnat, qui au passage sont parfaitement modélisées, sont moins puissantes mais la sensation de vitesse est au rendez-vous. Après avoir accepté votre premier contrat, montez à bord de votre bolide et soyez le plus rapide. Des objectifs de base vous seront alloués mais il faut le reconnaître qu’ils n’apportent aucun intérêt à votre progression. Ce 7ème épisode manque complètement le coach en matière d’immersion avec une personnalisation de votre pilote quasi inexistante. Alors attention, on s’attendait pas à un mode carrière scénarisé à la NBA 2K mais tout de même, la possibilité de créer son son personnage aurait été la bienvenue.

WRC 7 s’offre un gameplay exigeant et technique

Au niveau gameplay, disons que notre avis est assez partagé. En effet, il sera plus facile de maitriser les voitures du WRC que celles disponibles dans la catégorie Junior. Au niveau conduite, il faudra rester concentré et maîtriser les différents types de surfaces afin de ne pas se retrouver dans le fossé ou encore dans un arbre. Les bosses et les mauvaises courbes vous font ressentir que piloter de tels engins n’est pas, IRL, la chose la plus facile à faire. Les instructions orales de votre copilote sont vraiment indispensables notamment si vous élevez la difficulté au niveau Simulation sans quoi vous aurez l’impression de jouer à jeu vraiment compliqué. Justement, le copilote dans la vraie vie est une personne qui pourrait réagir à vos faits et gestes et s’adapte aux situations qui se présentent devant lui. Malheureusement, celui de WRC 7 est d’une monotonie effroyable vous laissant penser que vous avez embarqué ni plus, ni moins, un GPS.

De beaux graphismes et de belles courbes

En ce qui concerne les graphismes, disons que les erreurs du passé ont été effacées. Les véhicules ont été parfaitement reproduis et les tracés des 13 rallyes officiels du WRC bénéficient d’une multitude d’éléments de décors ainsi qu’une finesse générale dans la conception rendant cette simulation bien plus exigeante qu’auparavant. Vous l’aurez compris si l’opus précédent d’adressait à un public plus large, celui-ci sera fortement apprécié par les fans de courses automobiles. Bien que la maîtrise graphique et la technique sont passées à un niveau supérieur, le rival DiRT 4 reste encore en avance dans cette catégorie. Vivement l’année prochaine car le travail réalisé par le studio Kylotonn est plus que satisfaisant.

Points Positifs :

  • Les licences officielles de la saison WRC
  • Enfin des graphismes à la hauteur des consoles de nouvelles générations
  • Plus technique et et un gameplay réaliste
  • Un contenu de qualité

Points Négatifs :

  • Le mode carrière qui manque d’interactivité, d’un côté scénario
  • Peut encore s’améliorer en matière de graphisme
  • Un copilote plus vivant

Site officiel de WRC 7


 

APERÇU DE REVUE
NOTE GLOBALE
7.5
PARTAGER
Article précédentThe Evil Within 2 dévoile plusieurs de ses boss en vidéo
Article suivantFIFA 18 : les dernières news
Passionné de jeu vidéo et de cinéma depuis toujours, Alex Kidd sur la Séga Master System fut ma première drogue. À ce jour j’essaie par plaisir, de m’aventurer un peu plus, dans les coulisses du jeu vidéo.

LAISSER UN COMMENTAIRE