Fiche technique de Monster Hunter Stories :

Monster Hunter StoriesÉditeur : Capcom, Nintendo
Développeur : Capcom, Marvelous AQL
Date de sortie : 08 septembre 2017
Type : Jeu de rôle Japonais (J-RPG)
Multi : oui
Langue : Français

Monster Hunter arrive sur Nintendo 3DS, dans une version aux graphismes mignons : Monster Hunter Stories. Alors que la franchise est généralement localisée au Japon, quelques titres arrivent à se faufiler jusqu’à nos douces contrées, c’est le cas de cet opus. Développé par Capcom et Marvelous AQL et disponible sur Nintendo 3DS en ce début de septembre, nous avons eu le temps de faire le tour du jeu, pour vous faire un test complet de Monster Hunter Stories !

Des graphismes mignons, une histoire tragique.

Vous incarnez un ou une enfant, désirant devenir Rider, le but ultime que se fixe notre village natal, le village de Hakum. Au début de votre aventure, vous êtes accompagnés par vos amis, pour finalement être en partie séparés après l’attaque d’un monstre démoniaque sur le village. Alors même si les graphismes sont magnifiques et mignons, l’histoire n’en devient pas naïve bien au contraire, elle s’approche du tragique. Traitant des sujets sensibles de la séparation et la perte de proches, Monster Hunter Stories nous fixe à nos écrans dès les premières heures de jeux. Le jeu est vraiment beau et offre des paysages époustouflants avec une distance d’affichage hors norme pour une console portable ! L’histoire en est donc embellie même si celle-ci est très bien orchestrée.

Monster Hunter StoriesDevenir Rider tu devras !

Tel est votre but, devenir Rider est votre objectif. Le Rider a pour mission de battre et vaincre des monstres, mais aussi à tisser des liens d’amitié avec eux, en utilisant le pouvoir d’une gemme d’amitié. Pour cela, il vous faudra un œuf, que vous devrez récupérer dans un nid. Une fois l’œuf obtenu, vous devrez le faire éclore. Un mini-jeu se lancera, le but sera de tapoter l’écran ou d’appuyer sur A afin de lui attribuer des statistiques spécifiques. Quand votre œuf éclos, vous obtenez votre monstre, surnommé Monstie et vous pourrez même le nommer. Chaque Monstie possède des caractéristiques, des races et des compétences spécifiques et différentes à utiliser au mieux dans vos combats. Car oui, vous pouvez combattre avec vos Monsties, dans la limite d’un à vos côtés au combat. Le Monstie est autonome et attaquera comme il le souhaite, vous pourrez néanmoins lui donner des ordres, mais cela aura pour effet de descendre votre jauge d’amitié, concentré dans la gemme d’amitié.

Exploration, quêtes et combats, c’est ça la vie d’un Rider

Dans Monster Hunter Stories vous pouvez effectuer beaucoup de quêtes, disponibles sur le panneau de quêtes ou encore grâce aux PNJs. Quêtes principales et secondaires sont disponibles et les quêtes du panneau sont même rejouables ! Chaque quête remportée vous permet d’obtenir des récompenses utiles dans vos explorations. Un nombre colossal de quêtes vous attend dans Monster Hunter Stories, pouvant vous occuper pendant des centaines d’heures !

De nouvelles régions sont a découvrir au fur et à mesure de votre progression en jeu. Entre temps, vous pourrez combattre de nouveaux ennemis, chasser des œufs, etc. Vos Monsties s’avèrent d’ailleurs très utiles puisque vous pouvez tous les monter, afin de vous déplacer plus vite, mais chaque Monstie possède une capacité spéciale à utiliser durant vos escapades. En effet, certains pourront sauter, tandis que d’autres pourront être de véritables radars ou encore des grimpeurs confirmés ! Ces capacités sont utiles pour accéder à de nouveaux endroits, ou à repérer une ressource ou des coffres. Il existe également des points de téléportation à débloquer, ou Charavane, qui permette de vous rendre d’un point A à un point B presque instantanément.

Concernant les combats, Monster Hunter Stories s’appuie sur un système de tour par tour, dans lequel vous contrôlez les actions de votre héros. Ainsi, vous avez le choix entre l’attaque, les capacités de votre héros, celles de votre Monstie, changer de Monstie, la fuite et l’inventaire. Pour attaquer, vous devrez sélectionner le type d’attaque que vous voulez utiliser pour vaincre, entre les attaques forces, techniques ou de vitesse. Sachez que chaque attaque a ses forces et ses faiblesses, puisque l’attaque de vitesse est efficace contre l’attaque de force, l’attaque de force efficace contre l’attaque technique et la technique efficace contre l’attaque vitesse. Car oui, votre ennemi utilisera le même principe, il faudra alors deviner ou déduire le type d’attaque qu’il va utiliser pour prendre le dessus sur lui. En cas d’égalité : deux attaques vitesses l’une contre l’autre, l’ennemi et vous ou votre allié subirez les mêmes dégâts.

Il est également possible de lancer des attaques combinées avec votre Monstie, si vous et lui choisissez le même type d’attaque. On peut aussi monter le Monstie, lorsque la gemme de l’amitié est chargée. Elle se charge lorsque l’on remporte des duels dans le combats et moins lorsque vous les perdez. Une fois monté, vous pouvez attaquer avec votre Monstie pour faire plus de dégâts. Chaque duel remportés chargera jusqu’à 3 fois maximum la gemme de l’amitié, et vous pouvez lancer une capacité spéciale de votre Monstie. Cette capacité peut être lancée dès l’instant où vous chevauchez votre Monstie, mais devient de plus en plus puissante si la gemme d’amitié est de plus en plus chargée.

Lorsque vous ou Monstie n’avez plus de vie, un cœur sur les trois disponibles va se consommer. Cela va vous rendre votre vie ou celle de votre Monstie, mais c’est comme si vous aviez perdu une manche. Vous imaginez bien qu’au bout de trois manches perdues, votre écran finit par fatalement afficher un joli Game Over, il faudra alors tout recommencer depuis votre dernier point de sauvegarde. Autrement, chaque combat remporté vous fait gagner de l’expérience, contribuant à vous faire monter de niveau, et des items. Plus vous montez de niveaux et plus vous et vos Monsties deviennent puissants, apprenant de nouvelles compétences.

Monster Hunter Stories est un jeu polyvalent proposant diverses phases de Gameplay entre exploration, combats et accomplissement de quêtes. Le jeu possède une durée de vie colossale digne d’un véritable J-RPG.

Un J-RPG très complet

En plus des différentes phases de Gameplay citées plus haut, Monster Hunter Stories possède un véritable cœur de J-RPG, en offrant un inventaire capable d’équiper et de déséquiper notre héros, ainsi qu’un système de boutique, permettant d’acheter des armes et des armures. Il est aussi possible d’améliorer vos armes et équipements en utilisant des ressources, récupérées lors de vos explorations, et de l’argent. Il sera aussi possible de combiner plusieurs ingrédients pour faire des potions ou autres plus puissants.

Il est également possible de gérer vos équipes de Monsties en vous rendant dans l’écurie, vous pourrez aussi décider de votre Monstie principal, qui se battra avec vous. Il sera néanmoins possible de le modifier en cours de partie, si vous voulez combattre aux côtés d’un autre Monstie, il n’y aura pas besoin de repasser par la case écurie. L’écurie permet également d’y faire éclore vos œufs, d’en assembler avec les fragments d’œufs récupérés et d’effectuer le rite de transmission, consistant à donner une nouvelle capacité d’une autre race de Monstie à l’un de vos Monstie, capacité qu’il n’avait pas la possibilité d’apprendre.

Le LORE de Monster Hunter Stories ne s’arrête pas là, puisqu’énormément de dossiers, astuces sont à votre disposition à n’importe quel moment de votre histoire. Ainsi, si vous voulez en apprendre toujours plus sur le jeu, sachez que c’est possible en procédant comme cela.

Monster Hunter Stories, une vraie claque graphique !

Alors que les jeux Nintendo 3DS ne sont pas réputés pour offrir des graphismes très haut de gamme, sachez que ce n’est pas du tout le cas pour Monster Hunter Stories. En effet, le jeu brille par son histoire, son Gameplay, son originalité, mais aussi par sa beauté ! Le jeu est tout simplement magnifique, offrant des graphismes très fins, détaillés et crédibles. Pourtant, les personnages sont dessinés de façon originale et mignonne, un peu comme un Chibi, mais sont tout de même parfaitement détaillés et colorés. Parlons aussi des créatures et des décors qui sont tout simplement magnifiques et très bien modélisés. C’est d’autant plus bluffant quand on constate la quantité de la faune et de la flore présente dans Monster Hunter Stories, comme quoi la quantité n’influe pas sur la qualité !

Les animations des créatures sont bien faites et toutes uniques et crédibles, car elles correspondent parfaitement au style de l’animal imaginé. De plus, les animations des personnages sont bien réalisées et offrent du dynamisme très apprécié dans Monster Hunter Stories, surtout lors des cinématiques et même lors des phases de dialogues ! En revanche, on remarque que le titre souffre, pour afficher des personnages lointains, en les modélisant grossièrement par une silhouette violette, qui disparaît complètement quand on s’approche laissant place à une modélisation de qualité pour le personnage concerné.

Nous avons été bluffés par Monster Hunter Stories, dès la toute première cinématique de lancement que nous offre le jeu. La surprise ne s’arrête pas là puisque le jeu est de très bonne qualité offrant des graphismes très jolis alors que le jeu tourne sur une Nintendo 3DS. On salue la technique de Capcom et de Marvelous AQL, qui nous offre un jeu grandiose, magnifique et offre de beaux paysages et une énorme quantité de créatures parfaitement modélisées et vivantes ! Même les personnages sont très bien dessinés et bénéficient également de belles animations. L’histoire du jeu est aussi bien recherchée, très bien scénarisée et nous permet d’avancer dans un monde peuplé de monstres avec lesquelles on peut tisser un véritable lien d’amitié. Combattre aux côtés d’un monstre est devenue réalité dans Monster Hunter Stories, le parfait J-RPG sur Nintendo 3DS. Les combats, originaux, cassent un peu les codes du système du tour par tour et offrent une expérience enrichissante et dynamique. Parfois délicats, certains combats nécessiteront une petite phase de Leveling. Enfin, le jeu possède une durée de vie colossale, assurée par les quêtes, l’exploration et la collection de tous les Monstie du jeu. Il est même possible de jouer en ligne contre des joueurs et leurs Monsties, le jeu est vraiment très complet, Nintendo offre un titre de qualité avec ce Monster Hunter Stories parfaitement réussi sur Nintendo 3DS, ne nécessitant même pas d’avoir déjà joué à la licence pour profiter pleinement de l’expérience de jeu !

Points Positifs :

  • Un jeu tout simplement magnifique et coloré
  • Les animations des personnages et créatures
  • Le jeu est complet et vivant
  • L’histoire qu’offre Monster Hunter Stories
  • La durée de vie colossale du titre
  • Des combats originaux
  • Se battre avec des Monsties
  • La possibilité d’accélérer les combats
  • Très bon J-RPG

Points Négatifs :

  • Un peu de clippings
  • La modélisation grossière d’une silhouette violette pour les personnages au loin

SITE OFFICIEL DE MONSTER HUNTER STORIES


 

APERÇU DE REVUE
NOTE GLOBALE
8
PARTAGER
Article précédentCONCOURS – Remportez des goodies Mario + Rabbids
Article suivantDESTINY 2: Voici votre nouveau calendrier d’événements
Fan de jeux vidéo depuis tout petit, j'ai commencé avec la PS1 et la GameBoy Color. Maintenant, je suis sur PS4, Xbox One & Wii U mais je n'oublie pas les grands classiques, car je suis et resterai un rétro-gamer et je me plais à faire la collection de consoles et de jeux rétros. Je commence progressivement à réaliser un rêve d'enfant, puisque plus les années passent et plus je m'investis dans le monde merveilleux des jeux-vidéo, entre petit boulot et hobbies ! 4wearegamers@gmail.com

LAISSER UN COMMENTAIRE