Fiche Technique Hellblade: Senua’s Sacrifice: Hellblade senua's Sacrifice jaquette

Éditeur et développeur : Ninja Theory
Date de sortie : 8 août 2017 sur PS4 et PC
Type : Action aventure
Multi : non
Langue : anglais sous-titré

Le cas de Hellblade: Senua’s Sacrifice est très particulier. Après avoir maturé durant des mois et des mois dans les studios de Ninja Theory, surtout connu pour avoir réalisé des titres comme DmC Devil May Cry, le studio se sera acharné pour obtenir un produit final devant au plus que possible casser la barrière entre jeux indépendants et triple A. Hellblade est donc principalement un jeu aux graphismes très fins, et à la narration puissante éveillant les sens des joueurs.

Hellblade s’inspire directement de la mythologie nordique, que ce soit dans ses décors comme dans ses récits. Nous y incarnons Senua, une jeune guerrière téméraire prête à affronter l’enfer ici appelé Helheim et la déesse de la mort, Hela, afin de ramener l’âme de son tendre Dilion. Même si le contexte de la descente aux enfers de Dilion reste assez vague durant l’aventure, Hellblade nous plonge néanmoins très rapidement dans une ambiance décrivant parfaitement le ressenti de notre protagoniste. Angoissée, perdue, mais surtout déterminée, Senua n’hésitera pas à s’opposer à tout ce qui se met en travers de son chemin pour parvenir à son objectif.

Mais ce n’est pas sans mal que vous avancerez dans ce monde fait d’obscurité. Senua souffre effectivement d’une psychose depuis son plus jeune âge qui lui fait entendre des voix. Pour ce qui est de cet aspect très particulier de Hellblade, les développeurs n’auront par ailleurs pas hésité à travailler avec de véritables spécialistes de cette maladie mentale pour créer des murmures environnants très authentiques. Nous vous conseillons par ailleurs l’utilisation d’un home cinéma ou d’un bon casque pour en ressentir tous ses effets perturbants. Ces voix ne sont d’ailleurs pas inutiles. Il faudra apprendre à les écouter dès les premières minutes de jeu. Elles pourront à la fois jeter le doute sur les actions de Senua et tenter de la dissuader d’aller plus loin, mais, une fois arrivées en combat, ces voix vous donneront des moyens efficaces pour venir à bout de vos ennemis, voir même pour résoudre des puzzles qui vous permettront de progresser dans le niveau.

Senua souffre de psychose dans HellbladeVous l’aurez compris, Senua sera donc régulièrement confrontée à des combats. Certains vous opposeront à des créatures secondaires, mais néanmoins coriaces alors que d’autres vous placeront face à de réelles entités démoniaques aux pouvoirs surnaturels. Ne vous fiez pas aux apparences, même si nous avons eu l’habitude à une action faite de QTE avec les jeux d’une qualité visuelle aussi raffinée, Hellblade ne se contente pas de ça, et propose un très bon système de combat en temps réel. Avec pour seule arme son épée, Senua devra compter sur son agilité et sa ruse pour mettre à mal ces créatures. Il vous faudra donc jongler entre les coups faibles, puissants, les roulades et les parades pour ne pas vous retrouver en train de littéralement agoniser dans un bain de sang.

Non, Hellblade Senua’s Sacrifice n’est pas un jeu pour les sensibles. D’ailleurs, le jeu n’hésitera pas à mettre en œuvre son système très surprenant de permadeath si vous veniez à mourir trop souvent. La pourriture noire présente dès le début du jeu sur votre main ne fera que s’étendre sur votre corps à chaque mort. Une fois cette masse noire et mortelle ayant atteint votre tête, Senua mourra pour de bon, et vous devrez recommencer le jeu… depuis le début! Faites donc attention à ne pas vous laisser distraire, car Hellblade ne pardonne pas facilement.

Là où le jeu devient encore plus diversifié, c’est dans les énigmes qu’il propose. Si tout au long de l’aventure celles-ci ne varient que très peu dans leur nature, leur complexité pourra augmenter subitement, tout en restant accessible à tout joueur pour ne pas froisser les nerfs. Cela passera du simple alignement d’objets du décor selon une certaine forme pour ouvrir une porte, à l’ajustement de votre vision du décor par rapport à des hallucinations. Vous devrez donc regarder par exemple à travers un portail ensorcelé pour faire apparaître comme par enchantement un passage qui n’était pas là précédemment. Hellblade joue donc énormément sur l’attention des joueurs pour ce qui est des éléments de décor et le force ainsi à explorer de fond en comble les lieux afin de dégoter l’élément clé qui l’aidera à progresser. Un parfait jeu d’énigme qui ajoutera un peu de piment à l’histoire, mais qui ne reste pas dénudé de sens.

Les énigmes de Hellblade Senua's SacrificeEn définitive, Hellblade est comme nous l’avions prédit depuis plusieurs mois déjà: une parfaite surprise tant par sa technique que dans son gameplay. Le jeu fait littéralement appel à tous les sens du joueur par enchevêtrement d’énigmes et de combats acharnés, le tout dans une aventure visuellement irréprochable et fluide. Notre héroïne parvient à devenir attachante au bout de quelques minutes à peine et ses contrôles son instinctifs, fluides et  très naturels. Un très bon travail sur le motion capture qui retranscrit de la manière la plus fidèle les mouvements de l’actrice pour un scénario paraissant plus vrai que nature. Pour seulement 29,99€ au lancement, Hellblade, Senua’s Sacrifice est LA perle indé que nous attendions cette année. Longue vie au jeu indé!

Points positifs:

  • Une aventure épique, très rythmée
  • Une bande-son incroyable
  • Un sound-design d’enfer
  • Un contexte mythologique bien en place
  • Un jeu unique à plusieurs niveaux
  • Un indé aussi bon qu’un triple A (voir mieux!)
  • Le prix, très attractif

Points négatifs:

  • Des ennemis secondaires peu variés
  • Des boss assez faciles à vaincre une fois le schéma d’attaque décrypté


SITE OFFICIEL DE HELLBLADE


 

APERÇU DE REVUE
NOTE GLOBALE
9
PARTAGER
Article précédentTEST – Theseus VR sur PlayStation 4
Article suivantThe Division: la mise à jour gratuite Résistance arrive
Fan des jeux vidéo depuis la première Playstation, et plus particulièrement depuis la sortie de Metal Gear Solid 1, j'ai maintenant décidé d'être un acteur à part entière de ce monde fascinant des jeux vidéo en créant 4WeAreGamers.

LAISSER UN COMMENTAIRE