Nous avons été invité dans le stand de Bandai Namco lors de la Gamescom afin d’avoir une présentation en vidéo, mais également une phase de test simple et en VR du titre Ace Combat 7. Mais après plus de 10 ans d’absence, est-ce que la licence des Ace Combat peut encore briller et créer un véritable engouement ?

Pour l’histoire d’Ace Combat 7, vous commencerez vos missions par un briefing de ce qui vous attend, votre objectif de missions, ainsi que la sélection de votre avion, votre équipement et même les missiles que vous utiliserez dans les airs. Vous vous retrouvez ensuite sur un porte-avion prêt à vous envoler. Malheureusement, n’espérez pas faire décoller ou atterrir l’engin vous-même. Au décollage, il vous sera simplement demandé d’appuyer sur une gâchette et le pilote fera le reste tout seul.

ace combat 7

Des combats mous, mais visuellement bluffants

Pour ce qui est des combats, ceux-ci doivent être séparés en plusieurs parties. Tout d’abord en termes de pilotages de l’appareil, celui-ci ne requiert absolument pas d’immense talent de pilote, tout le monde peut conduire ces engins de guerre même si c’est votre première fois, néanmoins, vous remarquerez que quand vous prenez en chasse un ennemi ou qu’il fonce dans votre direction, vous aurez l’impression qu’ils vont plus vite que vous. Ce qui peut poser un certain problème quand vous tenterez de vous aligner sur l’adversaire. D’ailleurs, ne soyez pas étonné à devoir faire plusieurs manœuvres, car les avions ennemis ont la fâcheuse tendance à tourner autour de vous.

Le gameplay comporte donc quelques erreurs qui ont l’espère, sera réglé avant la sortie du jeu. Nous délivrons une mention par contre pour les graphismes et la réalité que doit faire face un pilote de chasse. Si piloter un avion ne semble pas trop compliqué en soie dans Ace Combat 7, les divers inconvénients que rencontre un pilote seront la pour vous rendre la tâche plus compliquée, par exemple, vous devrez faire face à l’humidité qui se fixe sur les vitres lorsque vous passerez dans un nuage ou avec la pluie lorsqu’il pleuvra et même de la givre.

Ace combat 7

Et comme si la météo n’était pas suffisante, nous pouvons ajouter les turbulences rencontrées suite par exemple à des tirs de missiles qui explosent à côté de vous ou à cause des poches d’air dans les cieux.

Nous avons également pu essayer Ace Combat 7 avec le casque de réalité virtuelle de la Playstation 4 et malheureusement le résultat n’est pas aussi remarquable que nous l’aurions espéré. Une fois le casque mis, vous serez donc installé dans le cockpit de l’avion comme cité un peu plus haut et comment ne pas être frappé par la qualité graphique du jeu. Ace Combat 7 est fort pixelisé et les textures lorsqu’on approche au sol sont assez moches. Les niveaux de détails ne semblent pas être très travaillés et vous risquez d’avoir le tournis à cause de tous les loopings que vous devrez faire et en cherchant les avions ennemis généralement loin derrière vous.

Quoi qu’il en soit Ace Combat 7 possède plusieurs atouts dans sa manche et nous espérons que les différents problèmes rencontrez seront réglé avant la sortie du jeu qui est fixé pour le début 2018. Le titre met tout le monde au même pied d’égalité grâce à une facilité déconcertante pour piloter l’avion. Reste à savoir si Bandai Namco arrivera à nous proposer un scénario convaincant, mais nous restons sceptiques quant à l’engouement du titre.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE