Nous aurons au final dû attendre le tout dernier jour de la Gamescom avant de pouvoir mettre les mains sur le jeu ayant fait le plus sensation lors du salon américain E3 en juin dernier, Dragon Ball FighterZ. Depuis des années, nous nous disions qu’il serait difficile pour Bandai Namco d’innover dans la saga de jeux aux super guerriers, mais nous ne nous attendions pas à une telle patte artistique. Cela paraît pourtant évident: prenez un roster de base comportant des personnages minutieusement choisis, ajoutez-leur leurs propres statistiques de combat, mais surtout, insérez les dans un jeu de combat en 2,5D comportant l’empreinte visuelle de l’animé! Oui, Dragon Ball FighterZ est le jeu que nous attendions sans l’espérer: authentique, nerveux et diablement efficace.

Nous avons donc démarré notre rendez-vous chez Bandai avec une petite présentation commentée par un développeur de FighterZ. Ici, l’homme nous explique les quelques personnages récemment ajoutés au casting du jeu comme le combo C17/C18, Krillin ou, plus impressionnant encore, les bonus de pré-commande que sont Son Goku et Vegeta Des personnages épiques pour Dragon Ball FighterZdans leur transformation ultime du nouvel anime Dragon Ball Super, SSJGSSJ (saiyan bleu). Le développeur enchaîne tout de suite sur la partie technique du jeu, et la fameuse question du « pourquoi ne pas avoir étoffé le roster de manière plus conséquente?« . La raison semblait pour lui si simple. Si le casting de Dragon Ball FighterZ n’est en effet pas des plus complets, c’est parce que chaque personnage a pour objectif d’être réellement unique, et de se démarquer des autres par ses techniques, mais surtout ses statistiques. Difficile donc de créer de grosses différences entre les guerriers s’il en existe des dizaines. Ainsi donc, chaque personnage possèdera ses avantages et ses faiblesses répartis dans un graphique illustrant la force, l’endurance, la vitesse, la puissance des capacités et on en passe.

Chaque combat dans Dragon Ball FighterZ sera non seulement unique par l’aptitude du joueur, mais par ces compétences. Durant le mode multijoueur annoncé en 3 contre 3, chaque joueur constituera une équipe de 3 combattants. A lui donc de trouver le parfait équilibre entre ses choix pour pouvoir assurer sa victoire.

Les combats s’effectuent bien entendu en temps réel dans des endroits mythiques de la série comme le tournoi des Arts Martiaux, Namek, la Terre etc… Chaque lieu sera représenté en 2D, tout en gardant une bonne sensation de profondeur, mais que nous ne pourrons pas atteindre. Nous appellerons donc ça de la 2,5D. Il en est de même pour les personnages. Si l’enchainement des coups et les mouvements se font sur un plan parfaitement plat, il arrivera parfois que certains enchaînements ou attaques spéciales activent une micro cinématique propulsant nos champions dans les airs à la façon de l’animé. C’est donc de multiples vagues de nostalgie qui nous envahiront à la vue des coups emblématiques de chaque personnage vu à la télévision. Néanmoins, ce défaut étant intrinsèque aux jeux du genre, la caméra pourra de temps à autre être capricieuse et perdre l’un des deux combattants de vue. Mais pas de panique, cela ne se déroulera pour ainsi dire jamais durant l’action, mais plutôt après avoir été éjecté par une capacité. Par conséquent, la position de votre personnage sera indiquée par une flèche. Au final, impossible de réellement perdre le fil du combat.

Des capacités uniques pour les guerriers de Dragon Ball FighterZEn définitive, Dragon Ball FighterZ n’annonce que du bon. Les combats sont très fluides, les capacités phares des personnages sont toutes présentes et animées à la perfection et Bandai Namco nous réserve encore la grosse surprise du mode histoire fraîchement annoncé avec un scénario unique (élaboré à l’aide d’Akira Toriyama? Le développeur n’aura pas voulu répondre à cette question délicate pour le moment). Le meilleur jeu Dragon Ball est peut-être prévu pour début 2018, nous garderons donc l’oeil grand ouvert sur la moindre information croustillante à se mettre sous la dent concernant cet opus qu’est FighterZ.

Stay Tuned!

Dragon Ball FighterZ sortira sur PS4, Xbox One et PC début 2018. Un bêta fermée est prévue du 16 au 17 septembre sur PS4, si vous souhaitez vous inscrire et tenter votre chance pour y participer, c’est ici que ça se passe.

LAISSER UN COMMENTAIRE