Fiche technique de Splatoon 2 :

Éditeur : Nintendo
Développeur : Nintendo Entertainment Planning & Development
Style : Jeu de tir à la troisième personne
Date de sortie : 21 juillet 2017 sur Nintendo Switch
Multi : oui
Langue : langage calamar, textes français !

 

En 2015 sortait Splatoon sur Wii U, un nouveau type de shooter, imaginé et créé par Nintendo. Dans ce monde, il n’y a pas d’humains, mais des hybrides entre humains et calamars. En effet, les êtres de ce monde ont la capacité de se transformer en calamar, pouvant se dissimuler et se déplacer plus vite dans l’encre de même couleur. Ce monde avait été envahi par les Octariens et votre but était de les vaincre à coup de peinture, tout en récupérant à chaque stage un poisson-charge, nécessaire à l’alimentation de Chromapolis. Dans Splatoon, les armes à feu n’existent pas, car toutes les armes du jeu projettent de l’encre de votre couleur. Splatoon a réussi à se démarquer des autres jeux de tir en proposant un shooter efficace, fun, coloré, ludique et dénué de violence. Ses différents modes de jeux en ligne, en local ainsi que la personnalisation du personnage ont convaincu beaucoup de joueurs. Reste à savoir si Splatoon 2, sortant le 21 juillet 2017 sur Nintendo Switch s’en sort aussi bien ! C’est ce que nous allons découvrir dans ce test.

Splatoon 2 : même recette, même succès ?

On ne va pas se mentir, Splatoon 2 ressemble énormément au premier opus. Il n’y a pas de grosse évolution graphique, on se retrouve dans la même ville : Chromapolis et surtout on retrouve les mêmes mécaniques que dans Splatoon. En effet, mis à part la possibilité d’enfin choisir une coupe de cheveux et de choisir la couleur des yeux de son personnage (féminin ou masculin) on retrouve la même chose que dans Splatoon. Cela commençait par nous rassurer dans un premier temps, mais aussi à nous inquiéter de plus en plus. Étant donné que nous retrouvons exactement la même chose que dans le premier opus à savoir une partie personnalisation, la Branchie, symbolisée par des magasins de chaussures, accessoires, haut du corps, bas du corps et magasin d’armes. Seuls les vendeurs sont différents par rapport à Splatoon, ainsi que les produits vendus. De plus, un lobby vous permettant d’accéder aux matchs classiques, pro et ligue en ligne de retrouve exactement à la même position que dans l’opus précédant. Sur la droite on retrouvera aussi un lobby plus axé local avec certes quelques différences. Derrière vous la boite des Amiibo disponible au même endroit comme dans Splatoon, ainsi que le mode histoire disponible presque au même endroit. Même le Charbitre semble être placé à la même position, avec en plus un acolyte semblant être son fils qui l’accompagne partout dans Splatoon 2. Sur la droite, un nouveau personnage vous permettra de modifier vos accessoires ou d’en commander exactement comme dans le premier opus avec tout de même quelques modifications.

Si l’on s’arrête la, Splatoon 2 semble être un copié-collé au niveau des modes proposés et du menu principal. A chaque connexion deux animatrices lancent une chronique informant des nouveautés et des stages utilisés en ligne, ainsi que de la présentation du Festival comme dans Splatoon. Néanmoins ce ne sont pas les mêmes personnages non plus. Finalement, si vous avez joué à Splatoon, vous ne serez absolument pas dépaysé, puisque vous retrouverez les mêmes boutiques et bâtiments et modes de jeux au même endroit. Fort heureusement, il y a tout de même des nouveautés dans Splatoon 2 que nous allons tout de suite détailler.

La bonne surprise : le mode Salmon Run

Même si le mode histoire : l’Octacanyon reste sur les mêmes mécaniques de Gameplay, arriver dans une nouvelle zone, accéder à deux niveaux, faire les niveaux, une fois les niveaux terminés combat contre boss et accès à une nouvelle zone et ainsi de suite, un nouveau mode de jeu est possible dans Splatoon 2. Se rapprochant du mode histoire, le mode Salmon Run est en fait une sorte de Survival où le but est de récupérer un max d’œufs de poissons et d’œufs dorés, en abattant des vagues de Saumon enragées accompagnées de mini-boss. Ce mode de jeu assez surprenant est très intéressant et change vraiment la donne en offrant une façon différente de jouer dans Splatoon 2. D’ailleurs, Salmon Run marque des points en proposant de faire les niveaux avec des amis en coopération jusqu’à 4 joueurs.

Cette belle surprise est largement appréciée et permet de switcher entre le mode histoire classique solo ou encore les parties en ligne. Salmon Run est donc un mode de jeu qui arrive à allier les deux modes de jeux par défaut de Splatoon 2 pour offrir une belle expérience de jeu à plusieurs si le cœur vous en dit. La variété des ennemis et des mini-boss est satisfaisante et vous force ainsi à utiliser différentes stratégies pour les vaincre seul ou a plusieurs, en utilisant un arsenal choisi par Mr. Ours !

Un peu de buff ?

Améliorer son personnage dans Splatoon 2 en lui achetant de nouvelles armes et de nouveaux vêtements c’est bien, mais l’améliorer un temps avec des buff c’est mieux. C’est ce que vous propose de faire Omar, anciennement vendeur de chaussures dans Splatoon, dans sa caravane. En effet, celui-ci vous demandera de lui donner des tickets à échanger contre de la nourriture ou des boissons. La diversité et la variété des plats et des boissons nous a d’ailleurs épatés ! Chaque type de nourriture ou boisson vous octroiera un bonus temporaire pour votre personnage, à consommer en partie en ligne pour briller de mille feux et gagner avec classe.

Les parties en ligne

Certainement la partie la plus intéressante du titre, le mode en ligne vous permettra de choisir entre les matchs classiques, les matchs pro, les matchs de ligue ou des matchs entre amis. Bien entendu, lorsque vous commencez Splatoon 2, vous êtes faible, n’ayant pas d’expérience ni d’armes ou de vêtements suffisamment efficaces. C’est pourquoi Nintendo vous bridera, en ne vous permettant pas de disputer des matchs pro, tant que vous ne serez pas niveau 10. Même chose pour les matchs de ligue, où il faudra être au moins classé B-, sinon vous n’y aurez pas accès.

Nous allons ainsi retrouver le fameux mode Guerre de territoire, qui consiste à répandre le plus d’encre de la couleur de votre équipe sur le terrain ! Jouable en 4 contre 4 uniquement ce mode de jeu à fait le succès de Splatoon, et fera sans doute celui de Splatoon 2. Le but restant le même, avoir le plus de peinture de la couleur de votre équipe sur la map que celle des adversaire, dans le temps imparti. Néanmoins, il y a quelques bémols du fait de passer d’une console à une autre pour une licence comme Splatoon. Alors que nous avions un écran sur le Gamepad de la Wii U pour nous informer en temps réel de la progression de notre équipe et de l’équipe adverse grâce à ce deuxième écran. Sur Nintendo Switch, ce n’est plus possible. En effet, la Switch ne possède plus qu’un seul écran de jeu et si vous voulez voir la progression de l’encre répandue sur la map il faudra appuyer sur un bouton qui fera apparaître la map sur votre écran par dessus votre écran de jeu. Ainsi, cela devient plus difficile de surveiller cela en temps réel, ainsi que de gérer son super saut uniquement déclenchable à partir de cet écran. Deuxième point manquant par rapport a la version Wii U, vous n’avez plus la possibilité de jouer au Doodle Jump façon Splatoon lorsque vous patientez pour le lancement d’une partie. Par contre, si le cœur vous en dit, vous pourrez jouer les D.J. en modifiant la musique d’attente en utilisant les touches de votre manette.

Concernant les matchs pro et de ligue, des modes de jeux différents sont disponibles tels que la Mission Bazookarpe déjà présente dans le premier opus. Le but est de capturer un point, la Carpe, de le conserver et de l’amener le plus loin possible et marquer un maximum de points. D’autres modes de jeux sont disponibles comme l’Expédition risquée, la Défense de zone, etc. Splatoon 2, tout comme Splatoon offre de nombreuses rotations, qui vous permettent ainsi de jouer à tous les modes de jeux malgré vous, ce qui est une très bonne chose pour assurer une bonne diversité.

Bien entendu, malgré ces petits manques, les modes en ligne de Splatoon 2 sont toujours aussi fun voire plus. Évidemment, les graphismes sont légèrement plus fins et réalistes avec des effets plus crédibles sur la peinture. Il y a présence d’un reflet dans la peinture ce qui n’était pas le cas dans le premier opus. Nous allons aussi retrouver des stages familiers, mais aussi d’autres totalement inédits. De nouvelles armes, de nouvelles capacités et bien d’autres choses sont disponibles dans Splatoon 2 et nous vous laisserons le plaisir de les découvrir.

Plus d’Amiibo compatibles ?

Oui et non. Splatoon 2 possède un lieu où utiliser les Amiibo, afin d’obtenir des sets de vêtements voire d’armes, néanmoins seuls les Amiibo Splatoon et Splatoon 2 sont compatibles dans Splatoon 2. C’était déjà un point négatif pour le premier opus qui ne proposait que 3 Amiibo Splatoon à sa sortie, puis 5.

C’est assez dommage, puisqu’utiliser des Amiibo d’autres licences pourrait être possible et il serait intéressant d’avoir une casquette Mario à mettre à notre personnage par exemple.

Splatoon 2 est la parfaite suite de Splatoon. Alors que nous avions d’abord peur d’un copié-collé du premier opus, Splatoon 2 se veut plus ambitieux et toujours aussi fun à jouer. Avec ses nombreux nouveaux modes de jeu, armes, vêtements, c’est l’expérience ultime du shooter fun, coloré et ludique de la Nintendo Switch ! Doté d’une bande-son toujours aussi entraînante et symbolique avec la possibilité de jouer en ligne comme en solo ou en coopération, Splatoon 2 comblera de nombreux joueurs et ravira les joueurs de Splatoon en offrant une expérience de jeu encore plus complète. Plus beau, plus réaliste et jouable absolument partout, Splatoon 2 marque des points et se fera certainement une place sur la scène de l’Esport !

Points Positifs :

  • Un jeu encore plus fun et coloré
  • Une personnalisation du héros plus poussée
  • Le mode de jeu Salmon Run, jouable en coopération
  • La possibilité d’améliorer son personnage avec de la nourriture ou des breuvages
  • De nouveaux stages
  • De nouvelles armes et vêtements
  • Le petit du Charbitre
  • Un jeu sans violence
  • Une bande-son vivante et dynamique collant parfaitement à l’univers
  • Des graphismes un poil plus fin et réalistes, surtout sur la peinture

Points Négatifs :

  • Plus de double écran, des informations cruciales en moins
  • Plus de mini-jeu pour patienter
  • Des bugs et un problème de fluidité dans la ville de Chromapolis

SITE OFFICIEL DE SPLATOON 2


APERÇU DE REVUE
NOTE GLOBALE
9
PARTAGER
Article précédentDESTINY 2: la bêta reçoit une importante mise à jour
Article suivantDESTINY 2: Pleins feux sur les équipements PC Razer
Fan de jeux vidéo depuis tout petit, j'ai commencé avec la PS1 et la GameBoy Color. Maintenant, je suis sur PS4, Xbox One & Wii U mais je n'oublie pas les grands classiques, car je suis et resterai un rétro-gamer et je me plais à faire la collection de consoles et de jeux rétros. Je commence progressivement à réaliser un rêve d'enfant, puisque plus les années passent et plus je m'investis dans le monde merveilleux des jeux-vidéo, entre petit boulot et hobbies ! 4wearegamers@gmail.com

LAISSER UN COMMENTAIRE