Spécifications du Avermedia AM310:

Type: Microphone à condensateur uni-directionnel
Directivité: Cardioïde
Fréquence d’échantillonnage: 48 kHz
Débit binaire: 16-bit
Source de courant: USB (5V CC)
Sensibilité: -60 ± 5 dB (à 1 kHz, 0 dB = 1 V/u bar)
Dimensions (mic): (W x D x H): 90 x 130 x 270 mm
Poids (mic): 468 g ± 5 g (1.03 lb ± 0.17 oz)
OS supporté: Windows® 10 / 8.1 / 7 or Mac OS 9 / X
Connectique: Port USB 2.0 ou plus récent

Disponible depuis peu sur le marché, l’Avermedia AM310 est le premier véritable micro USB Plug & Play de la firme. Avermedia fait donc ses premiers pas dans l’enregistrement audio après avoir fourni toute une gamme de boitiers de capture polyvalents et tente plus que jamais de s’imposer dans la vie des streamers et YouTubers comme partenaire idéal pour l’enregistrement de contenu. Mais ce premier essai est-il au final un accessoire irréprochable pour tous les joueurs désireux de partager leurs expériences de jeu?

Un micro money-friendly

AverMedia propose donc dès à présent son micro baptisé AM310 à un prix attractif de 90€ environ. Ce microphone se branche en USB et permet d’enregistrer des voix en très haute qualité pour vos vidéos, podcasts, streaming, et se vante même de pouvoir convenir au domaine musical en délivrant une qualité d’enregistrement supérieure, claire et riche. Un micro polyvalent, somme toute, qui est aussi fourni avec un pied élégant, inclinable et bien sûr le câble USB pour le relier au PC.

A qui s’adresse ce modèle de micro?

Le AM310 s’adresserait donc à tous les musiciens et streamers souhaitant une qualité de son studio. S’il est vrai que le micro donne un rendu très naturel des timbres de voix, sa sensibilité peut s’avérer un peu fastidieuse à maîtriser. Grâce à un condensateur cardioïde, le micro de chez AverMedia permet donc d’enregistrer toutes les sources se trouvant face à lui. Mais une fois le micro positionné à 40 bons centimètres de la bouche de l’utilisateur, sur une distance séparant le bureau du joueur confortablement installé dans sa chaise par exemple, la sensibilité du AM310 doit être poussée de telle sorte à ce que ce dernier arrive même à enregistrer des bruits parasites environnants, comme par exemple les claquements de joysticks de la manette ou les clics de souris. Gênant lorsque l’on enregistre une session de jeu assez calme et en sachant que le micro n’est pas fourni avec une bonnette pour éviter ce genre problème. De même lorsque l’utilisateur lève un peu la voix (non, non…. on n’a pas parlé de rageux!), le micro arrive facilement à saturation.

Tout ceci forcera donc le joueur à paramétrer de manière consciencieuse son micro pour éviter les problèmes de ces deux cas en gardant en tête sa distance par rapport au micro lors des sessions de jeu. Des réglages qui passeront donc inévitablement par l’écoute de votre voix via les paramètres des périphériques d’enregistrement sur votre ordinateur.

Plug & Play, c’est simple!

Mais le AverMedia AM310 peut revendiquer sa rapidité d’installation et  malgré tout de sa facilité d’utilisation une fois réglé. C’est en effet un micro USB « Plug & Play« , ce qui veut dire que l’utilisateur n’a besoin que de brancher le micro pour que celui-ci soit alimenté et pour démarrer l’enregistrement. Le micro ne nécessite aucun driver pour fonctionner, et donc d’aucune installation. Sur le derrière, nous constatons même une entrée jack 3,5 mm qui permet à l’utilisateur de brancher un casque audio. Un sélecteur permet par la suite à la personne de décider d’écouter en temps réel le son joué sur l’ordinateur ou uniquement le son de votre voix. Enfin, la molette située sur le devant du micro, bien que nous aurions souhaité qu’elle serve au réglage de la sensibilité, sert à régler le volume du casque branché. Une simple pression sur cette molette permet également de couper le son du AM310.

L’AverMedia AM310 est donc un micro assez polyvalent, qui délivre des sons purs, naturels, mais manquant encore de quelques fonctionnalités à portée de main ou d’accessoires dans la boite, c’est selon. Le micro est en effet assez sensible lorsque l’utilisateur n’est pas tout proche et enregistre assez facilement les sons parasites environnants. Pour contrer ce genre de problème l’AM310 n’est hélas pas livré avec une bonnette ni de filtre, ce qui rend son paramétrage assez fastidieux. Le micro se vante de pouvoir convenir au chant et à l’enregistrement des voix de joueurs, mais reste délicat à régler s’il s’agit d’un mélange de chant/cri et voix claire. Si la voix de l’utilisateur est puissante, il faudra régler la sensibilité du micro AverMedia en fonction du volume maximum émis pour ne pas avoir de saturation.

Par ailleurs, l’AverMedia AM310 reste un micro expert à prix très raisonnable en Plug & Play, ce qui le rend très facile d’utilisation. L’entrée jack permet justement de régler son volume via le PC, et d’entendre le son du PC pour ne pas le faire passer dans les enceintes et donc enregistrer un écho. Cela dit, une molette pour régler la sensibilité du micro aurait été la bienvenue pour éviter de devoir chipoter dans les paramètres d’enregistrement sur le PC en plein enregistrement. C’est donc une sortie en demi-teinte pour ce AverMedia AM310 n’offrant pas une assez grande simplicité de paramétrage de sensibilité, mais qui délivre au final un son bien supérieur aux simples micros de nos casques. A vous de voir si le chipotage post-enregistrement vous effraie ou non!

Points positifs:

  • Un prix très abordable
  • Rend un son riche et naturel des voix
  • Élégant
  • Plug & Play, facile d’installation
  • Un aspect très robuste
  • Une entrée jack pour un casque audio (son du PC / retour de voix)

Points négatifs:

  • Une sensibilité fastidieuse à paramétrer
  • Non livré avec un filtre ou une bonnette pour éviter les bruits gênants
  • Manque d’une molette pour régler cette sensibilité


SITE OFFICIEL DU AVERMEDIA AM310


 

APERÇU DE REVUE
NOTE GLOBALE
7
PARTAGER
Article précédentThe SURGE: Une démo arrive très bientôt sur PS4, Xbox One et PC
Article suivantDes items pour Doomfist pour l’arrivée des jeux d’été d’Overwatch
Fan des jeux vidéo depuis la première Playstation, et plus particulièrement depuis la sortie de Metal Gear Solid 1, j'ai maintenant décidé d'être un acteur à part entière de ce monde fascinant des jeux vidéo en créant 4WeAreGamers.

LAISSER UN COMMENTAIRE