Fiche technique de DiRT 4:

La jaquette PS4 de DiRT 4Éditeur : Koch Media
Développeur: Codemasters
Style: Course Rallye
Date de sortie : 6 juin 2017 sur PS4, Xbox One et PC
Multi : oui
Langue : Français

L’année 2016 était assez chargée en jeux de rallyes qui, pour certains titres, étaient de bonnes surprises. Nous avons notamment eu WRC 6, un opus entièrement dédié à Sebastien Loeb et un DiRT Rally plus qu’excellent. Mais Codemasters ne s’est pas arrêté à ce titre 100% simulation et profite d’être le premier sur la grille de lancement des jeux de rallye 2017 pour nous délivrer DiRT 4, un titre à la fois arcade et simulation proposant de multiples catégories de bolides. Mais se suffira-t-il à lui même pour séduire la communauté de joueurs déjà bien gavée l’an passé?

Un seul jeu, deux gameplay

Dès vos premières minutes dans DiRT 4, le jeu vous pose la question de savoir si cette nouvelle expérience Rallye serait plutôt arcade ou simulation pour vous. Cela influencera fatalement votre façon de jouer, et le comportement des voitures sur la route. Si vous optez pour le choix de vous amuser, le jeu se mettra donc dans un mode plus ou moins arcade intitulé « Mode Gamer » où la voiture sera moins pénible à diriger. Vous devrez donc moins jouer de l’embrayage ou du frein, et les parcours se feront plus rapides et plus sauvages. A contrario, si vous choisissez la deuxième option et que vous êtes en recherche d’un vrai défi, le jeu activera les paramètres de conduite simulation. Ainsi, la voiture réagira bien plus rapidement aux différences de niveau sur la piste, aux bosses, au revêtement et à vos freinages/accélérations. La différence de gameplay entre ces deux modes principaux de DiRT 4 est flagrante. Mais rassurez-vous, si vous faites l’un des deux choix pour au final vous rendre compte que ce style de jeu ne vous plaît pas, DiRT 4 vous permet à tout moment de changer cette préférence via le menu principal.

Dirt 4 vous laisse le choix entre l'arcade et la simulation
Êtes-vous là pour vous amuser ou relever de réels défis?

Plusieurs disciplines, plusieurs surprises

DiRT 4 ne s’arme pas uniquement d’un mode rallye traditionnel avec des centaines de spéciales, mais aussi d’autres disciplines qui font la chair du mode campagne de ce nouvel opus signé Codemasters. En effet, les joueurs auront par exemple l’opportunité de concourir dans des compétitions de Crosskart. Ces courses s’effectuent à bords de karts surpuissants sur des circuits très courts, mais dont la piste est également très large. Mais ne vous fiez pas à la taille de ces petits 4 roues, car leur puissance pourrait bien vous envoyer dans le décor si vous dosez mal votre vitesse. La prudence reste donc de mise, alors que cette compétition ajoutera une nouvelle dimension au gameplay.

Le jeu proposera également plusieurs courses de Rallycross à bord de Supercars, RX2 et bolides de groupe B sur 5 circuits différents aux États-Unis comme au Mexique. Enfin, il sera aussi possible de réaliser du Land Rush à bord de buggys et des Rallye historiques à bord de voitures anciennes (des années 60 à 80) avec un autre tempérament. Ce nombre peut paraître pauvre, mais vous vous rendrez vite compte que le Rallycross et Crosskart resteront des courses anecdotiques dans la vaste expérience Rallye que propose DiRT 4.

Crosskart All Stars dans Dirt 4
Le Crosskart, une très bonne expérience de jeu amenée par DiRT 4

Toutes ces disciplines se retrouveront dans la plupart des épreuves de DiRT 4. Que ce soit en mode carrière, en multijoueur ou partie libre, ce nouvel opus offre une vaste gamme d’expériences de jeu. Mention spéciale pour le mode Compétition qui rassemble plusieurs défis répartis dans plusieurs épreuves quotidiennes, hebdomadaires ou mensuelles. Une bonne façon pour Codemasters d’animer sa communauté avec des événements spéciaux, ce qui permet par ailleurs de décrocher de sacrés pactoles pour enrichir votre garage. Pour chaque type de course, une catégorie de voiture spécifique sera recommandée. Mais vous n’aurez pas nécessairement le véhicule approprié ni les fonds pour l’acheter. Vous devrez alors enchaîner les spéciales dans le mode carrière ou compétition afin de remplir vos poches et vous faire plaisir chez le concessionnaire ou dans les petites annonces. Ces dernières seront parfois très intéressantes puisqu’elles pourront offrir des véhicules rares à prix raisonnable. Jetez-y donc un œil dès que vous le pourrez.

Mon écurie, mon identité

DiRT 4 comprend un gestionnaire d’écurie assez complet. Par le menu principal, vous pouvez rentrer dans le mode « Mon Écurie » pour y gérer votre staff, votre image de marque et sponsors ainsi que vos installations. Votre staff comprend notamment des ingénieurs destinés à travailler sur les réglages de votre voiture, réaliser des estimations et diagnostics. Vous pourrez choisir parmi plusieurs profils répartissant leurs compétences sur ces 3 derniers critères. Vous pouvez par la suite négocier leur part sur vos gains de course et déterminer si vous leur offrez un contrat permanent ou temporaire (pour une saison par exemple). Ensuite vient votre agent en RP servant à négocier avec l’écurie, les sponsors et le staff. Enfin, vous pourrez piocher dans les candidatures pour vous trouver un copilote, un guide rallycross ou un guide landrush idéal.

Vient en deuxième lieu la gestion de votre image de marque et vos sponsors. Ici, DiRT 4 vous propose une personnalisation assez basique de votre écurie. Vous pouvez y modifier le nom, les motifs et couleurs qui seront appliquées sur la « livrée écurie » de toutes vos voitures, vos infos de pilote et gérer vos sponsors. Même si la customisation reste assez primaire, ce menu est utile pour appliquer des sponsors sur vos quatre roues. Ceux-ci vous octroient des récompenses d’objectifs. Certains sont plus offrants que d’autres, mais ne seront accessible qu’après vous être forgé une réputation au fil des championnats.

Gérez vos sponsors d'écurie dans Dirt 4
Personnalisez votre écurie intégralement: sponsors, livrée, staff… c’est vous le chef!

Même s’il n’arrive visuellement pas au niveau atteint par DiRT Rally l’an passé, DiRT 4 se contente plutôt d’un gameplay riche, de nombreux défis et d’un mode gestion parfait pour notre propre écurie, renforçant l’envie du joueur de créer sa propre identité. Le fait de proposer en premier lieu une conduite arcade ou simulation fait de lui un opus très complet d’autant plus que, peu importe votre mode de jeu, les épreuves seront nombreuses et variées. Le titre est également bourré de véhicules aux livrées souvent remarquables, de spéciales différentes, possède plusieurs disciplines comme le Crosskart qui est clairement un incontournable de ce DiRT 4 et met la barre très haut pour ce qui est de l’expérience de jeu. Il ne reste plus qu’à Codemasters de soigner les abords des pistes et les graphismes sur les véhicules et nous pourrions presque tenir un titre parfait.

Points positifs:

  • Un jeu à cheval entre arcade et simulation
  • Un gameplay très diversifié
  • Un bon nombre de voitures
  • Une gestion intégrale de l’écurie, du staff et des psonsors
  • La bande-son est d’enfer!
  • Un sound-design très bon

Points négatifs:

  • Visuellement inférieur à DiRT Rally
  • Pas de multijoueur local
  • Un manque de diversité dans les commentaires du copilote
  • Faible gestion des dégâts sur les véhicules


SITE OFFICIEL DE DIRT 4


 

APERÇU DE REVUE
NOTE GLOBALE
8
PARTAGER
Article précédentPokémon Or et Argent arrivent sur Nintendo 3DS
Article suivantMadden NFL 18 modernisera le mode MUT
Fan des jeux vidéo depuis la première Playstation, et plus particulièrement depuis la sortie de Metal Gear Solid 1, j'ai maintenant décidé d'être un acteur à part entière de ce monde fascinant des jeux vidéo en créant 4WeAreGamers.

LAISSER UN COMMENTAIRE