Fiche technique de Warhammer 40 000 : Dawn of War III :

Warhammer 40 000 : Dawn of War IIIÉditeur : SEGA
Développeur : Relic Entertainment
Date de sortie : 27 avril 2017 sur PC
Type : Jeu de stratégie en temps réel (STR)
Multi : oui
Langue : Anglais sous-titré Français

Il y a 8 ans, sortait Warhammer 40 000 : Dawn of War II. Une suite était évidemment demandée par les joueurs et donc c’est cette année que nous voyons arriver Warhammer 40 000 : Dawn of War III. Si vous aimez les jeux de stratégie en temps réel se passant dans l’univers de Warhammer 40 000 vous allez être ravi de pouvoir mettre la main sur ce nouveau STR :  Warhammer 40 000 : Dawn of War III.

A peine lancé, une cinématique sanglante vous plonge dans l’univers !

Une fois le jeu lancé,  Warhammer 40 000 : Dawn of War III plante d’emblée le décor, pour nous offrir un spectacle horrifique se déroulant sur un champ de bataille entre les Space Marines et les Orks. Une autre race semble de la partie les Eldars, traités d’aliens rachitiques par les Orks. Relic Entertainment nous plonge en pleine bataille pour nous offrir des escouades de combats plus énormes les unes que les autres et toutes évidemment mécanisées, comme le veut l’univers Warhammer 40 000. Ainsi, l’on peut comprendre que  Warhammer 40 000 : Dawn of War III est très violent et sanglant. Démembrements, décapitations, écrasements, tout y passe, que ce soit du côté des Orks, des Space Marines ou des Eldars. Malheureusement,  Warhammer 40 000 : Dawn of War III n’offre que 3 races jouables, ce qui est presque un sacrilège envers la licence Warhammer 40 000 qui est très riche en races diverses et variées. Cependant, chaque race est bien distincte et elles ne se ressemblent pas, il faudra les gérer différemment en jeu.
Warhammer 40 000 : Dawn of War III

Warhammer 40 000 : Dawn of War III, système de jeu

Comme dit plus haut dans ce test de  Warhammer 40 000 : Dawn of War III, ce jeu est un jeu de stratégie en temps réel ou STR. Ainsi, à l’instar de ces prédécesseurs, il faudra, pour avancer dans votre stratégie de combat et obtenir des unités de plus en plus fortes, construire des bâtiments. En revanche, qui dit construction dit ressources, sauf que dans  Warhammer 40 000 : Dawn of War III nous ne parlons pas en bois, pierre, ou autres ressources, mais en Requisition ou en Energie. Pour obtenir celles-ci il faudra prendre à l’aide de vos premières unités des points de ressources, que vous pourrez pas la suite défendre à l’aide d’une tourelle que vous pourrez construire par dessus par exemple. Ces points de ressources sont essentiels à votre survie et surtout, ils peuvent générer des bonus pour accroître vos gains de ressources. Bref, une fois ceux-ci conquis, vous allez pouvoir construire véritablement votre base et même l’améliorer. Là où l’on attendait une grande richesse de bâtiments,  Warhammer 40 000 : Dawn of War III ne tient pas ses promesses, car les bâtiments sont finalement peu nombreux cela en est presque décevant. Une fois vos bâtiments créés vous pourrez alors créer des unités diverses et variées, qui progresseront selon vos ordres. Ainsi, vous pourrez créer des escouades furtives, au corps-à-corps, à distance ou même des véhicules destructeurs. Sauf que ça s’arrête là, pas plus de choix dans  Warhammer 40 000 : Dawn of War III. Gardez néanmoins à l’esprit que vous pouvez améliorez vos unités de combats en réutilisant les bâtiments déjà créés, ou lorsque vous en créerez de nouveaux. Quelques bâtiments peuvent d’ailleurs être améliorés, moyennant des ressources, d’ailleurs ces mêmes ressources seront aussi utilisées pour créer vos unités de combats. A vous de gérer correctement votre économie, en n’étant pas trop gourmand et en conservant vos points de ressources, car si ceux-ci tombent entre les mains de l’ennemi, vous vous retrouverez très vite à court de ressources et ne pourrez plus rien faire.

Les élites ou héros sortent un peu du lot

Dans  Warhammer 40 000 : Dawn of War III vous pourrez faire appel à des unités élites en consommant des points d’élites gagnés avec le temps. Là aussi il faudra faire un choix entre une élite faible et consommer ainsi uniquement 2 points d’élites ou consommer plus de points d’élites pour des héros plus puissants. Ainsi, vous pourrez utiliser soit 2, soit 4 soit 10 points d’élites pour invoquer vos 3 héros. Chaque élite et unique elle aussi selon la faction dans laquelle vous jouez et elles disposent toutes de capacités spéciales à utiliser en jeu. Certaines capacités seront utiles en combat, mais également en exploration pour atteindre un point inaccessible par votre héros normalement. L’on se rapproche assez du MOBA pour Warhammer 40 000 : Dawn of War III avec les unités d’élites qui peuvent utiliser des compétences que l’on peut évidemment recharger en attendant un certain laps de temps, à vous de bien faire attention à vos chronos.

Un mode campagne intéressant et immersif

Warhammer 40 000 : Dawn of War III vous proposera un mode campagne très intéressant qui vous plongera dans l’univers Warhammer 40 000. Vous suivrez au départ les exploits d’une des élites des Space Marines : Gabriel Angelos pour de mission en mission changer de camp et passer du côté Ork avec ses héros d’élites et ainsi de suite. Même si le mode histoire de Warhammer 40 000 : Dawn of War III est très intéressant, il n’est néanmoins pas original, puisque c’est du vue et du revue. Rajoutons à cela, que la difficulté est assez mal dosé et qu’en plus les missions peuvent paraître longue à accomplir et parfois dénués d’objectifs clairs. En revanche, le mode campagne de  Warhammer 40 000 : Dawn of War III reste un très bon didacticiel pour se faire une place dans le monde du multijoueur.

Le mode Didacticiel

Parlons-en d’ailleurs de ce mode didacticiel, qui vous indique précisément ce que vous devez faire pour apprendre les bases de  Warhammer 40 000 : Dawn of War III. Celui-ci se sépare en 3 didacticiels distincts : les bases, le mode avancé et le multijoueur. Ces 3 didacticiels sont à faire, car en plus d’être intéressants, ils vous apprennent vraiment à jouer à Warhammer 40 000 : Dawn of War III. C’est sans doute ici que vous apprendrez comment utiliser efficacement vos unités de combats ainsi que chaque capacité de vos unités de combats et d’unité d’élite. De plus, vous avez accès à un véritable Codex, reprenant toutes les astuces pour bien jouer à  Warhammer 40 000 : Dawn of War III. Enfin, vous pouvez contempler vos exploits à travers des ralentis que vous aurez enregistrés.

Le mode multijoueur la vraie force du jeu

Warhammer 40 000 : Dawn of War III est avant tout un jeu multijoueur et d’ailleurs cela se ressent vraiment dans le mode multijoueur. Là vous partez de zéro pour construire peu à peu vos bases, vos unités, récupérer vos ressources, etc. Sauf qu’il y a seulement 5 maps à jouer, que vous pouvez jouer en 1 contre 1 ou en 3 contre 3. Les combats quant à eux deviennent vite brouillons, cela explose de partout et vous ne savez plus où vous en êtes tellement il y a d’unités ennemis, alliés rassemblées dans un même lieu et se tapant dessus. En revanche, l’action est au rendez-vous avec pour chaque unité des animations dynamiques et crédibles sensibles aux ondes de choc et à la gravité. Le mode multijoueur est très intéressant, surtout quand il y a une vraie communication au sein de l’équipe, mais cela reste assez linéaire et devient vite lassant puisque nous réalisons toujours les mêmes objectifs à savoir : destruction du bouclier ennemi, destruction de la tourelle ennemie et destruction du cœur ennemi. Evidemment, il faudra réaliser ces objectifs tout en protégeant vos propres bâtiments.

Une personnalisation minime de vos armées

Dans Warhammer 40 000 : Dawn of War III vous pouvez éditer vos armées pour chaque race et chaque type d’unité. Une fois vos choix effectués, vous pouvez obtenir un aperçu de l’unité qui subira les modifications. Alors même si l’idée est très intéressante et ambitieuse elle n’est clairement pas amenée au bout, puisque vous pouvez uniquement personnaliser les couleurs et l’insigne de vos unités. C’est tout de même assez dommage.

Gérer vos élites

Warhammer 40 000 : Dawn of War III vous permettra également de gérer vos unités d’élites en choisissant parmi votre collection d’élites : trois élites. Evidemment à part les 3 par défaut, les autres seront obtenables en dépensant des cranes, durement acquis après vos missions en mode campagne ou multijoueur. Vous pourrez également gérer les capacités et les bonus de chacune de vos élites dans ce menu.
En clair, Warhammer 40 000 : Dawn of War III est un bon STR sans être excellent. Il manque clairement des races, car seulement 3 dans l’univers de Warhammer 40 000 c’est très peu. En revanche, le titre semble assez complet, bien que brouillon dans les combats trop intenses. Aussi, nous noterons qu’il manque également une richesse dans le nombre de bâtiments, étant finalement assez réduits, ce qui limite fatalement la gestion de votre armée. Les modes campagne et multijoueur sont très intéressants, mais peuvent être rapidement lassants. Enfin, le jeu est assez joli graphiquement même si l’on ne se prend pas une claque graphique. Nous n’avons noté aucun ralentissement dans nos batailles ou chutes de framerate, pour ce point-ci Warhammer 40 000 : Dawn of War III semble tenir la route.

Points positifs :

  • Un STR fidèle à l’univers Warhammer 40 000
  • Des combats épiques et dynamiques
  • Une Bande-son angoissante et métallique, collant parfaitement à l’univers
  • Une véritable gestion des ressources/bâtiments/armées, bien que limitée
  • Les élites (Héros)
  • Des mécaniques empruntées aux MOBA
  • Le mode multijoueur, le véritable intérêt du jeu

Points négatifs :

  • Des graphismes un peu dépassés
  • Un STR ne révolutionnant rien
  • Seulement 3 races, alors que l’univers de Warhammer 40 000 est riche en races
  • Des missions un peu longues en mode campagne
  • De longue phase d’apprentissage pour maîtriser le titre
  • Pas de version française
  • On sent les DLC’s arriver…
  • Le prix clairement trop élevé

SITE OFFICIEL DE WARHAMMER 40 000 : DAWN OF WAR III


APERÇU DE REVUE
NOTE GLOBALE
5.5
Article précédentTom Clancy’s The Division gratuit ce week-end
Article suivantZombies Chronicles: le nouveau DLC de BO3 enfin confirmé
Fan de jeux vidéo depuis tout petit, j'ai commencé avec la PS1 et la GameBoy Color. Maintenant, je suis sur PS4, Xbox One & Wii U mais je n'oublie pas les grands classiques, car je suis et resterai un rétro-gamer et je me plais à faire la collection de consoles et de jeux rétros. Je commence progressivement à réaliser un rêve d'enfant, puisque plus les années passent et plus je m'investis dans le monde merveilleux des jeux-vidéo, entre petit boulot et hobbies ! 4wearegamers@gmail.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here