Fiche technique de MLB The Show 17

 

MLB The Show 17

Développeur : San Diego Studio
Éditeur :
Sony Interactive Entertainment
Date de sortie : 28 mars 2017 exclusivement sur PS4
Type : Sport
Multi : Oui
Langue : Anglais

Play Ball ! Durant tout le mois de mars, le monde du baseball s’est retrouvé balancé entre le Spring Training et la Classique Mondiale remportée par les Américains et ce depuis très longtemps. Avril pointant le bout de son nez comme l’éclosion des cerisiers Japonais, il est temps de passer aux choses sérieuses avec le début d’une nouvelle saison de baseball au plus haut niveau. Cela plutôt bien car le studio San Diego nous propose de prendre ou reprendre les reines de MLB The Show 17 et de devenir une Légende.

MLB The Show 17Depuis 2006, la licence exclusive à Sony navigue en solo et est devenue la référence ultime du genre. Quelques opposants à cette suprématie ont bien essayé de dérouter The Show de sa trajectoire mais ils se sont très rapidement cassé les dents tant la proposition était chaque année quasi parfaite. Cependant, depuis deux ans, on avait l’impression de retrouver le même jeu avec juste une petite modification au niveau du roster. Alors que vaut ce nouveau millésime ? Nous allons essayer de répondre à cette question dans ce test.

Du contenu sur toutes les bases

Après un premier tour de batte, nous vous proposons de faire un petit tour du propriétaire et ce qu’il y a de sûre c’est que le contenu est au rendez-vous. Si vous souhaitez juste faire un petit match contre l’ordinateur ou en ligne contre un adversaire IRL, le mode Play Now est fait pour vous. À cela s’ajoute cette année le Retro Mode qui vous renverra avec ses graphismes et sa simplicité, dans le début des années 80. Si l’originalité est de mise, il n’apporte pas grand intérêt si ce n’est de la nostalgie.

Déjà présent lors des opus précédents les Mini Modes sont également au rendez-vous. Vous aurez l’embarras du choix entre soigner vos lancers, votre swing à la batte. Par ailleurs, c’est dans cette section que vous devrez vous rendre afin d’effectuer les challenges de la semaine, ou créer comme bon vous semble les play-off et vous hisser jusqu’aux World Series. Enfin, le Home Run Derby sera l’occasion de vous tester face à vos amis ou contre l’I.A. Pour les non-initiés, le Home Run Derby a lieu tous les ans, la veille du All-Star Game. Les huit meilleurs frappeurs s’y retrouvent et tentent d’en marquer un maximum.

Un mode carrière toujours aussi bon

Road to The Show est le mode carrière du jeu. Il vous sera possible de créer votre joueur dans tous les détails ou tout simplement reprendre les statistiques d’un joueur existant de la Major League de Baseball. Après avoir passé les sélections, vous serez drafté par l’une des trente franchises de la MLB. Votre mission si vous l’acceptez, sera de devenir le meilleur joueur baseball de tous les temps. La carrière de votre joueur commencera en Double A et l’objectif sera d’arriver dans le roster MLB. Pour cela, il faudra jouer et encore jouer afin d’augmenter les caractéristiques de votre joueur. Si vous n’êtes pas très patient, rien ne vous empêchera de sortir le portefeuille et acheter des Stubs. Il s’agit d’une monnaie in-game qui permet de débloquer des points de compétences ou bien des packs de cartes, qui vous le verrez par la suite seront très utiles pour le mode Diamond Dynasty.

A quand une véritable mise en scène de Road To The Show ?

Si les les possibilités de Road to The Show sont nombreuses, la communauté attendait que le mode devienne un petit plus vivant. Si l’intention est présente, résultat l’est beaucoup moins. On ne demandait pas forcément une qualité équivalente à celle proposait par la licence NBA 2K mais il faut reconnaître que répondre aux questions posées par le coach ou les agents limite vraiment l’intérêt de cette nouveauté qui si elle n’avait pas été présente, ne nous aurait pas manqué. On espérait beaucoup mieux dans le sens où voir le joueur que l’on vient de créer dans une une aventure scénarisée aurait apporté beaucoup plus d’intérêt voire de l’excitation. Pour le coup on doit se contenter de contempler notre personnage dans des vestiaires qui sonnent creux.

Diamond Dynasty toujours aussi addictif

Après cette déception, tournons-nous vers le Diamond Dynasty. Le principe est très simple. Créez votre équipe à partir d’un pack de carte qui vous sera fourni par l’ordinateur et remportez un maximum de match en ligne. Outre le fait que des événements vous seront proposés, trois modes majeurs vous seront proposés. Ne vous inquiétez, la baseball est un sport un peu méconnu sur le vieux continent alors on va tout vous détailler ci-dessous.

  • Head to Head : comme son nom l’indique il s’agit avec l’équipe que vous avez créé de jouer des matchs en ligne pour monter dans la hiérarchie. Plus vous jouez (et gagnez), plus vous accéderez aux divisions supérieures. Comme tout jeu multijoueur, vous aurez plusieurs saisons (environ un mois et demi) et les adversaires seront du niveau de votre équipe. En récompense, les plus assidus et les plus performants remporteront des cartes de joueurs extrêmement rares qui viendront s’ajouter à votre roster. À vous de voir si vous souhaitez les garder ou les vendre en points Stubs.
  • Conquest : il s’agit d’un mixt entre MLB The Show et le jeu de stratégie RISK. L’objectif est de conquérir les Etats-Unis d’Amérique avec votre équipe. Pour cela il vous faudra conquérir les fans en gagnant un maximum de match. La seule différence est que vos rencontres se déroulent pour commencer en trois manches. À chaque rencontre remportée, vous obtiendrez de nouvelles cartes de joueurs afin de renforcer votre effectif.
  • Battle Royale : dans ce mode, vous pourrez remporter des cartes extrêmement rares cependant si vous perdez une rencontre (en 3 manches là aussi) vous serez éliminé. Le but ultime étant de rester jusqu’à la fin. Par ailleurs, si vous voulez retenter votre chance, il vous faudra des tickets d’entrée qui ne sont pas gratuits.

Une Franchise repensée dans le bon sens du terme

Si Road to The Show nous a déçus, le mode Franchise ne peut que nous satisfaire et ce pour plusieurs raisons. Une saison de baseball est longue voire très longue. Au final, sans nous attarder sur les phases finales ce n’est pas moins de 162 rencontres qu’il faudra disputer. Comme dans les opus passés, il est toujours possible de simuler un maximum de rencontres et de jouer seulement celles qui nous intéressent. La grosse différence cette année c’est qu’il est possible d’aborder chaque rencontre de manière différente. En effet, vous pouvez jouer le match entièrement et cela vous prendra environ 45 minutes et si cela n’est pas très motivant à la longue, vous pourrez vous tourner vers l’option Player Lock. Choisissez un joueur de votre équipe et vivez toute la partie comme si vous étiez à sa place. Au final, la game ne vous prendra que 10 minutes. Si vous avez l’âme d’un entraîneur, vous aurez également la possibilité de mettre en place une stratégie et intervenir seulement dans les moments clés.

MLB The Show 17MLB The Show qu’est-ce que c’est beau !

Graphiquement MLB The Show reste toujours une référence. D’année en année la modélisation des stades, de la foule et des joueurs a toujours été améliorée et cet opus ne déroge pas à la règle. Les mécaniques font que le jeu reste accessible à chacun et qu’il vous faudra peu de temps pour prendre du plaisir. De plus, la motion capture de la balle (oui on parle bien de la balle) est tout à fait exceptionnelle. Chaque lancer, chaque frappe ne sera pas le même dans le sens où la balle prendra une direction quelque peu différente, apportant encore plus de réalisme au jeu. Ajouter le Show Motion qui vous permettra de voir et revoir les plus belles actions du match.

MLB The Show 17
The Show Motion pour vivre le baseball comme à la télé.

Points positifs:

  • L’immense contenu
  • La modélisation des stades et les graphismes en général
  • Le Diamond Dynasty est hyper addictif
  • Road to The Show encore plus réaliste
  • Le mode Franchise totalement repensé
  • La difficulté qui s’adapte au joueur
  • Le côté nostalgique du mode Rétro

Points négatifs:

  • Le loupé de la mise en scène du mode carrière
  • On aimerait bien mettre nos propres musiques pour les Home Run et notre arrivée sur le monticule.
  • On cherche encore les autres points négatifs

SITE OFFICIEL DE MLB THE SHOW 17


 

APERÇU DE REVUE
NOTE GLOBALE
9
Article précédentTEST – Persona 5 sur Playstation 4
Article suivantThe Surge présente son système de loot en vidéo
Passionné de jeu vidéo et de cinéma depuis toujours, Alex Kidd sur la Séga Master System fut ma première drogue. À ce jour j’essaie par plaisir, de m’aventurer un peu plus, dans les coulisses du jeu vidéo.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here