Fiche technique de For Honor:

For Honor box artDéveloppeur : Ubisoft 
Éditeur :
Ubisoft
Date de sortie : 14 février 2017 sur PS4, Xbox One et PC
Type : Action
Langue : Français
Version testée: PS4 Pro

Sorti le jour de la fête des amoureux, For Honor n’a pourtant rien d’un enfant de chœur quand il s’agit de maîtriser son gameplay. La nouvelle franchise d’Ubisoft est donc enfin présente sur toutes les nouvelles plates-formes de jeu et impose son propre style dans la gamme des jeux d’action. Mélangeant à la fois samouraïs, chevaliers et Vikings, ce nouveau jeu d’Ubisoft n’a plus rien à cacher pour personne. Après avoir été scanné par la communauté de joueurs sous toutes ses coutures au travers ses multiples bêtas, le jeu nous propose maintenant l’intégralité de son contenu multijoueur, mais aussi de son mode campagne étant resté très discret avant ce 14 février 2017.

Un mode histoire satisfaisant

Cette fameuse campagne de For Honor s’articule donc en 3 chapitres principaux, chacun d’eux étant basé sur l’un des 3 clans du jeu. Lorsque nous plongeons d’un l’un des 3 chapitres, celui-ci est lui-même divisé en sous-chapitres divisant une histoire unique selon des évènements cruciaux pour le déroulement de chaque bataille. L’univers de For Honor oppose donc les 3 factions dans une guerre sans fin et met en évidence la barbarie de chacun des clans pour donner au jeu une ambiance assez morbide. L’hémoglobine coule a flots, les têtes volent dans les airs et les roulements de tambour constitueront une bonne partie de la bande-son de cet opus. Mais For Honor restant avant tout un jeu multijoueur,For Honor histoire campagne cette campagne ne sera guère copieuse et pourra être achevée en moins de 10 heures. Malgré les gros efforts de mise en scène fournis par Ubisoft et leur implication dans la création d’un ennemi central très charismatique donnant un sens à tous ces affrontements, nous ne pouvons nous empêcher de constater que ce mode solo reste là pour rendre le soft plus charnu en contenu varié. De plus, ce lot de missions scénarisées met en avant beaucoup de tutoriels pour les combos, les parades et autres techniques de combat qui serviront au final très bien dans le mode multijoueur. Bref, une demi-déception concernant le mode histoire de For Honor qui a tout de même bénéficié d’un scénario intriguant, mais d’un intérêt sans grande importance.

Le multijoueur, le réel attrait pour cet opus

Le mode multijoueur est quant à lui très intéressant et mérite qu’on se penche sur son gameplay demandant aux joueurs une bonne concentration, un esprit vif et un sens de l’anticipation. Le nombre de possibilités d’attaque et de stratégie fait que, malgré un nombre d’heures conséquent passées sur le jeu, For Honor aura toujours quelque chose à nous apprendre, à nous démontrer. Alors que les offensives sont limitées à des attaques lourdes Multijoueur for honor 1 v 1ou légères (2 touches…), celles-ci peuvent être combinées pour réaliser des combos propres aux personnages, à raison d’une petite dizaine de combos propres à chacun. Mais c’est une fois en position de défense que le jeu de stratégie prend tout son sens. Vous avez le choix entre 3 directions de défense, et celles-ci devront correspondre au sens d’attaque de vos opposants afin de les parer. S’ouvrira ensuite une fenêtre pendant laquelle vous pourrez riposter à votre tour et infliger des dégâts rapides, mais faibles ou lourds, mais lents.

Suivant la classe et le personnage choisi, votre défense pourra être plus ou moins facilement brisée, et vos attaques varieront en vitesse et dégâts. Par exemple, le Viking étant des guerriers redoutables, massifs et aux armes lourdes, leurs défenses sera efficaces et leurs attaques très puissantes. Mais les mouvements n’en seront que plus lents et l’endurance diminuera fatalement plus vite. Les samouraïs eux, à l’inverse, sont rapides et rusés. Mais il For Honor customisation guerrierleur faudra attaquer plusieurs fois pour venir à bout d’un ennemi. Ce sera donc au joueur de sélectionner sa classe en fonction de son propre style de jeu.

Le jeu offre aussi un côté RPG tant en campagne qu’en multijoueur. Chacune de ces deux progressions vous offrira de nouveaux atouts et de nouvelles armes à utiliser en combat. Pour le mode multijoueur, cette progression permettra par ailleurs de débloquer d’autres guerriers ou de nouvelles pièces d’armure pour frimer devant vos ennemis et personnaliser votre guerrier à votre guise avec casques, cornes, armures de torse, peintures et autres customisations visuelles.

La guerre fait rage

Côté multijoueur uniquement, on observe plusieurs modes de jeu, tous uniques. Du simple match à mort en 4v4 au mode Dominions nécessitant la capture d’objectifs en 4 contre 4, ou encore aux Duels 1 contre 1 et mode Rixe en 2 contre 2, chaque bataille nécessitera une parfaite maîtrise du jeu d’équipe ou, dans le cas du 1 v1, une très bonne observation. Même si ces modes semblent très classiques par leurs objectifs, ils n’en restent pas moins gratifiants, car finaliser un duel en 1v1 reste tout aussi gratifiant que de mener à bien une bataille à 4 avec ses coéquipiers. Les combats se dérouleront de base sur 12 maps, mais qui se présenteront chacune sous plusieurs formes pour donner près de 60 environnements différents.

For Honor et ses manches tenduesA qui prêterez-vous allégeance?

Tous ces combats en mode multijoueur mettent en avant un but ultime pour tous les joueurs du monde entier: la guerre des factions. Un peu à la Mortal Kombat, chaque joueur devra, en début de jeu, choisir la faction pour laquelle il se battra. Chaque partie remportée vous donne droit à des ressources de guerre pour conquérir des territoires. La guerre des factions et cette course au nombre de kilomètres carrés contrôlés ne sont qu’une histoire temporaire puisque le jeu remettra à zéro la progression des factions de manière régulière. Enfin, le jeu offre la possibilité de lancer une partie rapide si vous n’avez pas le temps de vous plonger dans de longs affrontements, ou permet même aux joueurs de s’affronter dans des parties personnalisées. Celles-ci laissent le choix du mode de jeu, de la carte, de règles comme le chrono ou l’ajout d’IA.

For Honor ChevaliersEn définitive, For Honor reste globalement un très bon jeu. Son mode solo reste assez court, mais franchement bien animé, mais ne sert au final que de gros préparatifs au mode multijoueur qui, lui en revanche, nécessitera l’utilisation de tous vos acquis. Les modes de jeux sont assez basiques, mais offrent au joueur le mérite d’avoir mené son équipe à la victoire ou d’avoir achevé son unique opposant par ses propres moyens dans des combats au gameplay très tactique et complexe. Le jeu mêle combos, parades et bris de garde pour animer constamment le cours du combat. Dans For Honor, rien n’est écrit. La victoire peut se célébrer en un instant comme la perte de votre tête. Une franche réussite graphique accompagne tous ces points positifs pour sa jouabilité, faisant de cet opus l’un des plus aboutis en termes de PvP.

Points positifs:

  • Une campagne très bien scénarisée
  • Un mode multijoueur complexe et très plaisant
  • Une prise en main longue, mais très amusante et tactique
  • Chaque personnage a ses caractéristiques
  • La guerre de factions

Points négatifs:

  • Une campagne un peu courte
  • Un déséquilibre entre les classes en multijoueur
  • Une certaine lassitude après quelques heures de jeu


SITE OFFICIEL DE FOR HONOR


 

RÉSUMÉ DU TEST
NOTE GLOBALE
7
Article précédentLa Nintendo PlayStation était en exposition au MAGIC 2017
Article suivantGravity Rush 2 : incroyable, le jeu ne se vend pas
Fan des jeux vidéo depuis la première Playstation, et plus particulièrement depuis la sortie de Metal Gear Solid 1, j'ai maintenant décidé d'être un acteur à part entière de ce monde fascinant des jeux vidéo en créant 4WeAreGamers.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here