Après la rupture entre Hideo Kojima et Konami, les différents éditeurs de l’industrie du jeu vidéo se sont battu sans relâche pour tenter de compter le créateur de la célèbre saga Metal Gear Solid dans leurs rangs. Hideo casse aujourd’hui le silence et explique donc pourquoi son choix s’est tourné vers Sony pour le jeu Death Stranding.

Une liberté totale

Outre le fait que le partenariat entre Sony et Kojima dure depuis maintenant un petit moment, le réalisateur japonais était sollicité par beaucoup de gens,  ceux-ci étant même prêts à mettre la main à la poche et débourser des sommes astronomiques pour s’approprier le génie de cet homme. On apprend aussi que Sony ne fait pas partie de ceux qui ont proposé le plus d’argent, mais bien quelque chose de plus personnel et important pour Kojima : une liberté totale.

Kojima

Death Stranding est le premier jeu en tant que développeur indépendant pour Kojima et il a pour objectif de créer un opus exceptionnel qui rendra tout le monde heureux. Ce projet lui tenant à cœur, il s’est tourné vers Sony pour la confiance mutuelle établie entre eux depuis ces 20 dernières années. Kojima a donc droit à une liberté créative totale pour sa nouvelle franchise.

On peut déjà constater cette liberté grâce au premier trailer mettant en scène l’acteur Norman Reedus, nu sur une plage entouré de cadavres d’animaux marins. Kojima a indiqué que beaucoup d’entreprises auraient sans doute refusé de diffuser une telle bande-annonce ,ce qui prouve la confiance que Sony porte à Hideo Kojima.

Death Stranding ne sera pas un jeu d’horreur

Kojima a décrit son projet comme un jeu open world action/aventure. A la vue des 2 premières bandes-annonces, il règne une certaine ambiance malsaine, horrifique mais surtout de studio relativement scripté. On peut donc vraiment ce poser des questions sur le genre du jeu, mais le créateur a voulu mettre les choses au clair en déclarant qu’il n’avait pas particulièrement un esprit sombre, et que Death Stranding ne serait pas un jeu d’horreur. Il désirait simplement créer quelque chose d’unique, du jamais vu. Il conclut même  que le jeu sera drôle et avec des moments fun après un moment intense ou stressant.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE