Fiche technique de Resident Evil 7 :

Resident Evil 7 box artDéveloppeurCapcom
Éditeur :
Capcom
Date de sortie : 24 Janvier 2017 sur PS4, Xbox One et PC
Type : Survival-Horror
Langue : Français

Attendu comme le messie par les fans du genre horreur, Resident Evil 7 est surtout la promesse d’un retour aux sources, alors que la dernière trilogie s’était un peu perdue dans le style action, oubliant les objectifs premiers des premiers épisodes de la franchise, à savoir l’angoisse et la peur. Avec ce nouveau titre, Capcom compte bien remettre les pendules à l’heure et, pour la première fois dans la série principale des Resident Evil, en vue à l première personne. A noter également que la version Playstation 4 possède le gros avantage de proposer l’intégralité de l’aventure en réalité virtuelle par le biais du casque Playstation VR et ce, pour un an. Les joueurs PC devront donc patienter encore un peu avant de pouvoir s’immerger littéralement dans le manoir des Baker.

Seul contre tous

L’intrigue se déroule à Dulvey, une contrée fictive de LouisianeEthan Winters part a la recherche de sa femme Mia, disparue depuis 3 ans. Suite à la réception d’une vidéo dans laquelle la jeune femme semble être en grand danger, notre protagoniste fonce alors tête baissée dans le manoir de la famille Baker. Jusque là, le scénario se met plus ou moins en place puisque tout au long de la campagne marketing de Capcom pour ce titre, les développeurs ont gardé bien des secrets à propos des retournements de situations et des détails de l’intrigue en général. Même si les évènements de Resident Evil 7 se déroulent en toute logique après les évènements du 6, on remarque effectivement que le studio aura effacé pas mal de traces de son passé. Il repart avec un gameplay rafraîchit, à la première personne, et réinstaure ce sentiment d’oppression constante. Une ambiance pensante et glauque de chaque instant qui vous donne un puissant sentiment de vulnérabilité face à tout. Alors même que nous n’avons pas encore rencontré les Baker, tout semble être contre nous: les décors, les faibles lueurs de lumière et ce sound design très particulier. Oui, Resident Evil 7 fait peur, à chaque seconde. C’est d’ailleurs l’une des raisons qui fera de la recherche d’un moyen de défense votre but premier. Si la sensation d’être faible face aux évènements se fait ressentir dès le début du jeu, il existe un moyen d’améliorer les compétences d’Ethan comme sa résistance ou sa vitesse. Nous vous conseillons donc de scruter chaque recoin du manoir pour retrouver des « Pièces antiques » et ainsi monnayer votre aptitude à la survie.

Famille Baker Resident Evil 7Telles les plus grandes super productions de films d’horreur au cinéma, Resident Evil est bien entendu rempli de Jump Scares, ce qui en fera crier beaucoup parmi vous. Ceci dit, ces passages effrayants se transformeront petit à petit en duels contre des créatures s’apparentant à des combats de boss. Mais détrompez-vous, Resident Evil 7 ne ressort pas son côté action avec ces rencontres et opte plutôt pour des affrontements ressemblant plus à de la lutte que de la vraie extermination. Ethan est réellement victime des évènements qui lui arrive et n’y était clairement pas préparé.

Pas de lumière dans les ténèbres

Bonne nouvelle pour les fans de la franchise, le jeu met aussi en place beaucoup de fan service, à commencer par l’intrigue générale se déroulant dans un manoir, le début d’une trame narrative faisant penser au premier opus. Ensuite, nous retrouvons bien sûr ces fameuses plantes vertes servant de soin, que vous devrez combiner à un autre composant pour réaliser un remède. Autre fait marquant, même si cela ne s’apparente pas exactement aux mécaniques des premiers jeux, le fait d’ouvrir une porte du manoir se fait en deux étapes. La première entrouvre la porte et (comment vous l’avez deviné?) laisse parfois entrevoir quelques signes inquiétants pour au final s’ouvrir totalement parfois de manière peu délicate. Enfin, nous trouvons aussi, dispersées ça et là dans le manoir, des caisses en bois à démolir et laissant place à des munitions de pistolet, des plantes vertes, de la poudre à canon ou d’autres choses utiles à votre survie. Bref, Resident Evil 7 remet en place son concept horreur en n’oubliant pas d’où son nom a tiré sa renommée.

Resident Evil 7 porte frayeurUn environnement riche, malgré son étendue

Côté rendu visuel, ce titre est forcément le plus beau de sa lignée. En vue à la première personne, les jeux d’ombres et de lumière prennent toute leur importance, et c’est une chose que Capcom à réussi à apprivoiser et mettre en place. Comme un bon scientifique étudiant la peur humaine, le studio joue avec nos sens comme avec un yo-yo. L’angoisse estResident Evil 7 Manoir Baker omniprésente, la peur survient régulièrement et le doute se sème à chaque instant. Tout ceci passe également par l’environnement sonore qui retranscrit de manière réaliste le sentiment de voyager dans un vieux manoir ayant souffert à cause du temps. Les portes grincent, le plancher craque, le vent siffle à travers les fenêtres et surtout, les bruits presque surnaturels émis par ses habitants se font souvent entendre. Bref, Resident Evil 7 met en place une ambiance très inquiétante à un niveau rarement égalé dans cette catégorie de jeux.

Détrompez-vous, sous ses apparences de grosse maison de campagne, le manoir des Baker regorge de passages secrets, de couloirs et pièces sombres en tous genres. Vos opposants seront aussi plus nombreux que vous pourriez l’imaginer, mais on regrette toutefois une petite défaillance au sujet de leur diversité. De plus, le jeu un tantinet trop scripté reviendra parfois gâcher vos tentatives d’actes héroïques pour parvenir à vous échapper d’une mort certaine.  Certains évènements se déclencheront quoi qu’il arrive, alors nous vous recommandons vivement d’examiner toutes les possibilités de fuite, ou de prendre une certaine distance et une bonne arme à feu pour supprimer la menace. Il en va de même pour l’avancement de l’intrigue qui nécessitera certaines actions bien précises pour déclencher la suite des évènements, sans quoi vous aurez beau refaire tous les couloirs du manoir sans que rien ne se passe concrètement. A titre d’exemple, une scène nécessitait qu’Ethan se soigne pour avancer plus loin, une chose n’étant pas clairement mise en avant par le script de Resident Evil 7. Mais c’est à force d’explorer, de contempler les détails, les objets que vous trouvez que vous parviendrez par la force des choses à avancer.

Casque VR sur la tête, la plus grosse peur du jeu vidéo?

Avec le casque Playstation VR, l’aventure Resident Evil 7 devient la plus grande expérience d’horreur à ce jour sur console. Pouvant être catégorisé de premier « vrai » jeu VR en fournissant une durée de vie dépassant de loin les autres titres, le rendu visuel n’en est pas plus dégradé pour la cause. Il offre un niveau de détail extrêmement plaisant, et plonge de manière sensationnelle le joueur dans la maison. Munis d’un bon casque VR avec un son surround et les frissons sont garantis. La menace ne vient alors plus du point ciblé, mais de partout, du plafond au sol. Le gameplay reste sensiblement le même, mais le système anti motion sickness fait que le joueur devra se diriger par angles de 30, 45 ou 90°, ce qui est fatalement moins maniable et moins réactif que les mouvements fluides de la version traditionnelle. Petit bémol donc pour l’expérience en VR qui nécessite d’être un observateur vif comme l’éclair. Par ailleurs, l’intégralité de l’aventure reste incompatible avec les Playstation Move, ce qui est aussi bien dommage pour un accessoire Playstation au final bien peu exploité avec le PS VR.

Resident Evil 7 avec le casque Playstation VRResident Evil 7 et les bénéfices de la PS4 Pro

Côté PS4 Pro, le titre s’offre un patch de compatibilité avec les TV 4K et la HDR. Ce qui est important puisque les recoins ombragés sont légion dans le manoir de la famille Baker. Des noirs plus profonds et uniformes viennent alors à point pour un jeu d’une telle envergure. Avec le casque sur la tête, on constate également l’absence d’un petit problème d’affichage observé sur la version PS4 normale où les éléments de décor mettent quelques secondes à s’afficher de manière précise et détaillée. Sur la console de Sony ne bénéficiant pas des améliorations CPU de la Pro, il n’est pas rare d’observer des effets de flou sur notre environnement si l’on ne s’attarde pas sur quelque chose en particulier. La Playstation 4 Pro vient donc bien améliorer le jeu sous toutes ses formes de façon claire et ça, c’est un gros point positif pour la nouvelle console de Sony.

Resident Evil 7 renoue parfaitement avec ses racines dans un jeu sentant le renouveau. Tout en gardant plusieurs éléments de ses prédécesseurs, ce nouveau titre parvient à instaurer une peur de tous les instants avec des décors très soignés. Capcom joue ici avec les sentiments des joueurs en utilisant l’image et les sons, des sensations qui sont vivement renforcées avec le casque de réalité virtuelle sur PS4. On est aussi heureux de constater que la PS4 Pro permet une amélioration très distincte de l’expérience de jeu si toutefois le joueur possède le matériel requis, à savoir soit une TV 4K et HDR, soir un casque Playstation VR. Le jeu montre uniquement ses faiblesses dans la liberté du joueur qui se voit restreinte par l’organisation très structurée du script et ses éléments ne se mettant en place que si une suite d’action est réalisée, tel un réseau d’engrenages. Mais en définitive, nous pouvons affirmer très clairement que oui, Resident Evil 7 est probablement le jeu le plus effrayant de sa génération et revient sur le devant de la scène avec un scénario solide. Du grand art!

Points positifs:

  • Une pression constante sur le joueur
  • L’impression d’être seul contre tous
  • Des décors bluffant et respirant l’horreur
  • Un jeu qui revient à ses origines
  • La vue à la première personne, bien plus angoissante!
  • Du fan service
  • Un scénario peu approfondi, mais efficace
  • Une version PS4 Pro boostée

Points négatifs:

  • Une aventure un poil trop scriptée
  • Un certain manque de liberté d’action
  • Quelques expressions faciales ratées


SITE OFFICIEL DE RESIDENT EVIL 7


 

APERÇU DE REVUE
NOTE GLOBALE
9
PARTAGER
Article précédentDESTINY : les premiers détails du patch 2.5.0.2
Article suivantTEST – Clavier Razer Ornata Chroma
Fan des jeux vidéo depuis la première Playstation, et plus particulièrement depuis la sortie de Metal Gear Solid 1, j'ai maintenant décidé d'être un acteur à part entière de ce monde fascinant des jeux vidéo en créant 4WeAreGamers.

LAISSER UN COMMENTAIRE