Fiche technique de Resident Evil 4, 5, 6 HD:

Développeur : Capcom
Éditeur :
Capcom
Date de sortie : 30 août 2016 sur PS4 et Xbox One
Type : Action / Horreur
Multi : oui
Langue : français

RESIDENT EVIL 4 HD


Alors que 4WeAreGamers n’existait pas encore à cette époque, Capcom sortait début 2005 Resident Evil 4 sur Gamecube. Une exclusivité Nintendo rapidement mise de côté pour que l’éditeur puisse balancer son nouveau titre survival-horror sur PS2 quelques mois plus tard, et deux ans après sur PC et Wii. Ainsi, Capcom a réussi à révolutionner le genre post-apocalyptique en proposant une suite aux aventures de Leon Scott Kennedy tout en effaçant l’image clichée des zombies pour la remplacer par des villageois au comportement surnaturel. Ce premier élément fut implanté dans un décor désormais en véritable 3D au travers une aventure extrêmement bien rythmée et un scénario raffiné, qui feront de Resident Evil 4 un titre phare de sa catégorie. On remarquera aussi le goût plus prononcé des développeurs pour le genre action, puisqu’il semble que ce soit à partir de ce titre que la saga prendra cette identité plutôt que la survie.

Vous voilà plongé dans la peau de Leon Scott Kennedy 6 ans après les événements de Racoon City dans Resident Evil 2. Notre jeune policier maintenant devenu le meilleur élément du gouvernement pour des missions de ce genre se voit envoyé en mission pour retrouver Ashley Graham, la fille du président des États-Unis, mystérieusement enlevée et détenue dans un petit village espagnol. Notre agent se met donc en route pour cette destination en compagnie de deux policiers, mais il se rendra vite compte qu’il s’agit ici d’une mission dépassant tout ce qu’il pouvait imaginer, et se retrouve confronté aux habitants hostiles travaillant pour Los Illuminados, la secte ayant bien enlevé Ashley.

Nous voilà maintenant fin 2016, et plus de 1à ans après sa sortie, Resident Evil 4 revient sur nos consoles new-gen en un portage full HD 1080 tournant à un 60fps diablement constant. Le titre aura donc bénéficié d’une fluidité accrue et d’une suppression de la quasi totalité des temps de chargement. Mais cela ne cachera toutefois pas le fait que le studio n’aura pas assez peaufiné l’optimisation des graphismes. L’aliasing y est effectivement omniprésent, en quantité, et beaucoup de textures sentiront la poussière tant elles paraîtront extrêmement datées. L’autre choc viendra du gameplay. Le système de visée et le déplacement de la caméra n’aura pas été revu, et cela sera très fastidieux de se remettre dans le bain en dirigeant la caméra à un seul joystick, tout en devant rester immobile lors de la visée.

Resident Evil 4 n’aura au final bénéficié que d’une amélioration de fluidité et de l’ajout des contenus bonus de versions antérieures comme les armes et tenues bonus, le mode mercenaire et tous les niveaux de difficulté. Ceci dit, cette version HD reste le meilleur moyen de découvrir ou revisiter un très grand classique dont la trame n’a pas pris une ride sans devoir ressortir l’ancienne TV cathodique! A conseiller aux néophytes.

RESIDENT EVIL 5 HD


Franche réussite dans le domaine des jeux d’action, Resident Evil n’aura pourtant vraiment pas plus à la majorité des fans de la saga, ce nouvel épisode s’éloignant du genre horreur de ses prédécesseurs. En 2009, Capcom nous livrait Resident Evil 5 sur PS3 et Xbox 360, au look franchement optimisé et au gameplay revu. Un maniement bien moins fastidieux que les 4 volets précédents, de nouveaux paysages, de nouveaux ennemis. Un peu moins de 8 ans plus tard, et dans sa série des remasters sur new-gen, Capcom ramène les aventures de Chris et Sheva à la vie dans une version optimisée en 1080p pour une fluidité de 60 fps.

Resident Evil 5 HD texturesVous êtes embarqués dans une aventure se déroulant onze années après les évènements du manoir Spencer, et cinq ans après la chute d’Umbrella. Votre destination n’est autre que le village de Kijuju en Afrique. Des environnements fatalement très différents et peut-être moins angoissants de ce qu’on avait pu voir auparavant dans la série. Chris Redfield, membre fondateur du BSAA et son acolyte Sheva Alomar sont chargés de mettre un terme à une nouvelle menace bioterroriste.

Une fois le jeu lancé et après quelques heures de jeu, on remarque que Resident Evil 5 aura subi un bon coup de « polish ». Une belle optimisation des jeux de lumière et des textures que Resident Evil 4 n’aura malheureusement pas pleinement profité. L’aliasing y est toujours bien présent, mais se sera un peu effacé. Mais tout comme dans sa version originale, se portage est toujours doté d’une IA assez indigeste, ainsi qu’une partenaire se mettant toujours dans notre chemin pour nous suivre à 5 centimètres où que l’on aille.

Resident Evil 5 HD IAMalgré son gameplay relativement rigide, il reste moins fastidieux que celui des jeux précédents. Il est désormais possible de courir en rond librement en enfonçant le joystick gauche, de gérer la caméra à deux joysticks, tout en conservant une grosse partie des contrôles comme l’accès à l’inventaire, la visée (ici, avec un protagoniste toujours fixe)…

Resident Evil 5 est un portage new-gen assez bien réussi, et ramène l’expérience de jeu originale de la plus belle des manières: en conservant ses petits défauts et atouts et en y apportant une touche de frais avec une augmentation de fluidité, de la résolution et une nette amélioration des environnements.

RESIDENT EVIL 6 HD


Datant d’il y a « a peine » 5 ans, Resident Evil 6 n’était franchement pas ne révolution graphique pour son époque. Toutefois, de nombreux apports furent observés au niveau du gameplay, faisant de lui le titre le plus fluide et le plus maniable de la série. Ici, Capcom ne se contentera hélas que d’un portage de la version PC sortie en 2013, le jeu bénéficiant ainsi des 1080p/60 fps de cette collection HD.

Vous pourrez prendre part aux différentes campagnes du jeu dans différents modes de difficulté dont le mode cauchemar. Il est aussi important de mettre le doigt sur la disponibilité de la campagne avec Ada qui ne pouvait autrefois être jouable qu’après avoir terminé les 3 premières.

Inutile de vous dire donc qu’il est un portage sans réel intérêt. ce dernier titre étant délibérément tourné vers le genre action par Capcom, de nombreux fans l’ont boudé, chose qui pourrait très bien continuer avec cette version 2016. Ceci dit, l’aventure du jeu fera apparaître des personnages charismatiques comme Leon, et proposera aux joueurs un scénario assez plaisant et rythmé, le tout enrobé de jolies cinématiques. Quoiqu’un peu trop linéaire, les rebondissements s’enchaineront assez rapidement mais sans réelle grosse surprise.

Points positifs:

  • Un portage en 1080p/60fps pour les 3 titres
  • Une bonne occasion de revivre ces titres avant Resident Evil 7
  • Tous le contenu bonus y est, et même plus

Points négatifs:

  • Pas de coffret trilogie a plus petit prix
  • Un portage travaillé de façon inégale suivant les jeux
  • Un aliasing encore trop présent
  • Un gameplay non retouché, assez fastidieux dans RE4 et trop rigide pour RE5

La franchise Resident Evil fête son anniversaire de la plus belle des façons en offrant aux fans le portage de la quasi totalité des jeux de la saga principale. Resident Evil 4, 5 et 6 sont enfin sur new-gen, et c’est une parfaite occasion de (re)vivre les aventures de Leon et compagnie pour s’enrober de l’univers d’Umbrella Corp, Racoon City et autres avant la sortie du très attendu septième titre. Dommage que ces trois derniers épisodes ne soient pas optimisés au maximum pour nos nouvelles machines, comme Resident Evil 6 qui n’aura pour ainsi dire pas été retouché depuis sa sortie sur PC. Néanmoins, de jolies améliorations sont constatées du côté des environnements de RE 4 et RE 5. Une suite de trois jeux qui n’a pas tant vieilli et qui devrait plaire aux néophytes fans de jeux post-apocalyptiques très narratifs, mais qui fera sans doute toujours bouder les vétérans de la série.

APERÇU DE REVUE
Resident Evil 4
6,5
Resident Evil 5
8
Resident Evil 6
6
PARTAGER
Article précédentDESTINY: certaines activités toujours disponibles après l’Avènement
Article suivantMass Effect Andromeda: une date de sortie et plus d’infos
Fan des jeux vidéo depuis la première Playstation, et plus particulièrement depuis la sortie de Metal Gear Solid 1, j'ai maintenant décidé d'être un acteur à part entière de ce monde fascinant des jeux vidéo en créant 4WeAreGamers.

LAISSER UN COMMENTAIRE