Souvenez-vous, en août passé, nous nous rendions au cinéma Le Palace de Liège pour l’avant première du très attendu Suicide Squad de DC Comics et Warner Bros. Après une grosse campagne de communication autour du film du réalisateur et scénariste David Ayer avec même de nombreux produits dérivés mis en vente sur le marché plusieurs semaines avant sa sortie sur nos grands écran, le film devenait déjà célèbre. Mais cette tendance d’un film à déclencher une telle « hype » avant sa sortie pourrait en effrayer certains. Alors nous nous sommes demandés: « Et si Suicide Squad n’était qu’un feu d’artifice DC Comics destiné à remplir les poches des réalisateurs pour d’autres prochaines super productions?« 

Suicide Squad review headerSynopsis:

« C’est bon d’être un méchant… Rassembler une équipe composée des Super Villains les plus dangereux du monde, et incarcérés, donnez leur le plus puissant arsenal dont le gouvernement dispose, et envoyez les sur une mission pour vaincre une insurmontable et énigmatique entité. L’agent du renseignement Amanda Waller a compris que seul un groupe secret composé d’individus méprisables et individualistes et n’ayant rien à perdre pourra y arriver. Cependant, une fois qu’ils ont compris qu’ils n’avaient pas été choisi pour réussir mais pour leur culpabilité, les membres de la Suicide Squad choisiront-ils de mourir ou décideront-ils que c’est chacun pour soi ? »

Au rendez-vous de ce film « dont Batman n’est pas le héros« , on retrouve bien entendu Will Smith en tant que Deadshot, un chasseur de prime à la gâchette infaillible. L’acteur y incarne donc un des rôles principaux de ce film et est en est indéniablement la star aux côtés de Harley Quinn interprétée par Margot Robbie. Une première apparition cinématographique pour la femme du Joker (Jared Leto), qui fait forte impression avec les traits de l’actrice correspondant parfaitement. Ajoutez à ce premier duo de choix un Captain Boomerang (Jai Courtney) blagueur, un El Diablo (Jay Hernández) un poil trop dépressif ainsi qu’un Killer Croc (Adewale Akinnuoye-Agbaje) plutôt silencieux et vous obtenez la première bande de méchants suicidaires tirée du Comics original recrutés pour sauver l’humanité.

Suicide Squad harley Quinn bandeMalheureusement ici, l’intrigue se met assez rapidement en place mais ne semble se focaliser que sur deux personnages, Deadshot et Harley Quinn combattant une tonne de super-méchants au service du gouvernement afin d’éviter que ces derniers ne les fasse exploser avec la puce qu’ils leur ont injecté dans la nuque. Les autres personnages de la Suicide Squad passeront très vite au second plan, si bien que même le Colonel Rick Flag (Joel Kinnaman) arrivera sans trop de mal à leur voler la vedette dans la dernière demi-heure du film avant une fin relativement cliché.

Jared Leto, un bon Joker?

Dans Suicide Squad, les cascades, explosions et autres blagues venant plomber l’univers plus sérieux du comics s’enchaînent avec pour seul fil conducteur le triste destin de El Diablo et l’attachement du Joker pour Harley Quinn. (Mal)heureusement pour les spectateurs, le Joker ecduke4incarné par Jared Leto et ayant servi d’argument de vente en béton armé pour le premier trailer du film ne fera pas souvent acte de présence. Les seules quelques scènes où l’homme aux cheveux verts fera son apparition n’aurait pas grand intérêt, d’autant plus que le chanteur de rock reste l’un des moins bons Joker du cinéma. Une côté un peu trop « bling bling », un doublage français horrible ou des répliques maladroites, il fera pourtant partie des 15 minutes de scènes supplémentaires de la version longue du DVD sorti en magasin ce mois de Décembre.

Le constat est là, Warner Bros. n’a effectivement pas hésité à nous survendre le film Suicide Squad en guise de préquel à un Justice League qui s’annonce quant à lui excellent et sombre à souhait. Le film Suicide Squad ne se résumerait au final qu’à des artworks colorés, alléchants, un casting solide et une bande-son tendance sans vraiment nous donner toute la substantifique moelle de ce qu’est la Suicide Squad dans sa version bande-dessinée. Alors oui, il se pourrait bien que l’équipe derrière cette production nous ait préparé un film un poil trop formaté, sans pour autant être mauvais, mais ne préparant en rien l’ambiance sombre et plus virile de la Justice League. L’action y est, mais la narration un peu confuse, un affichage trop proéminent de certains acteur sans que cela ne soit justifié, un mauvais Joker ainsi qu’un rythme trop effréné font de Suicide Squad un visionnage d’un soir sans réellement fournir les mêmes sensations que les précédents films de cette nouvelle série cinématographique DC Comics.


Pour le trailer, on a préféré vous passer la V.O…


 

APERÇU DE REVUE
NOTE GLOBALE
6,5
PARTAGER
Article précédentCONCOURS – Remportez des clés pour la bêta fermée de Gigantic
Article suivantARK : Survival Evolved arrive sur PS4 avec l’édition ARK : Survivor’s Pack
Fan des jeux vidéo depuis la première Playstation, et plus particulièrement depuis la sortie de Metal Gear Solid 1, j'ai maintenant décidé d'être un acteur à part entière de ce monde fascinant des jeux vidéo en créant 4WeAreGamers. Mail: terry@4wearegamers.com

LAISSER UN COMMENTAIRE