Fiche technique de Killing Floor 2 :

Killing Floor 2
Développeur :
Tripwire Interactive
Éditeur :
Iceberg Interactive , Deep Silver
Date de sortie : 18 Novembre 2016 sur PS4 et PC
Type : FPS, Survival
Multi : oui
Langue : français

Killing Floor 2 est enfin disponible sur nos consoles depuis le 18 Novembre 2016. Développé par Deep Silver, Tripwire Interactive & Iceberg Interactive et suite du 1er opus, Killing Floor 2 vous submergera dans un monde Science-Fiction sur des tons d’horreur en Europe continentale un mois après Killing Floor premier du nom sorti en 2009. Si vous vouliez jouer à un jeu alliant fun, défouloir, gore et coopération, bienvenue dans le monde de Killing Floor 2 !

L’apocalypse règne en maître sur le monde !

Suite à l’échec d’une expérience sur les humains, des mutants de sont échappés du complexe de recherche d’Horzine Biotech pour finir dans les rues, terrorisant et tuant tout ce qu’ils voyaient. Donnant naissance à une épidémie, engendrée par l’expérience ratée , qui s’est développée à travers toute l’Union Européenne contaminant ses dirigeants et même l’armée. Vous allez vous retrouver au milieu de tout ça et vous débrouiller au mieux pour survivre. Vous ne pourrez compter que sur vous, ainsi que le groupe de survivant dans lequel vous vous retrouverez, car toutes les forces militaires de sont faites décimés par les mutants, Zeds et autres monstruosités. Votre but sera donc de survivre aux différentes vagues d’ennemis, qui s’offriront à vous sous la forme de hordes sanglantes et horrifiques.

Comme vous l’aurez compris, Killing Floor 2 est un jeu brutal et gore, où votre but sera de dézinguer un maximum de créatures mutantes afin de nettoyer le monde de ses monstruosités, dans l’espoir peut-être, de sortir le monde de cette crise. Vous aurez le choix entre différentes classes, armes et personnages que nous détaillerons plus tard dans ce test de Killing Floor 2. 

3 modes de jeux pas si différents.

Dans Killing Floor 2 vous pourrez choisir entre 3 modes de jeu à savoir : le matchmaking en ligne, le mode solo hors-ligne et l’entrainement de base. Chaque mode de jeu, hormis le mode entrainement, vous proposera d’affronter des hordes de mutants à travers un système de vague. Le principe est simple, pour que la vague se termine, il suffit d’éradiquer tous vos ennemis, en s’aidant du compteur situé en haut à gauche symbolisant le nombre de mutants sur votre carte. A la fin de chaque vague, vous aurez un petit laps de temps pour vous ravitailler en armes, munitions, équipements, en dépensant l’argent obtenu lors de la vague. L’argent se récupère en tuant des Zeds, en gros, plus vous en tuez, plus vous aurez d’argent et donc, vous deviendrez de plus en plus dangereux puisque vous étofferez au maximum votre arsenal. Vous pouvez choisir des options spécifiques pour vos parties, comme le type de mode de jeu, la carte (12 au total), la difficulté : allant de normal, difficile, suicidaire à enfer sur terre et la longueur des manches : court (4 vagues), moyen (7 vagues), et long (10 vagues). Sachez que déjà en normal, vous allez bien galérer dans Killing Floor 2 surtout quand vous tomberez sur des Boss en vague final. Malheureusement il n’y en a que 2, du moins pour le moment. A chaque fin de parties, vous gagnerez de l’EXP, pour ensuite monter de niveau, qui tous les 5 niveaux obtenus vous permettront de débloquer des compétences spéciales. On apprécie grandement le mode ralenti, qui s’enclenche après avoir enchaîné les tirs à la tête ou après avoir décimé plein de mutants d’un coup, qui vous permet de vous poser un temps pour mieux viser et faire le maximum de dégâts.

Killing Floor 2Concernant la partie multijoueur, vous aurez le choix entre deux autres modes de jeux : Survie ou Survie VS. Le mode Survie se traduira par une bataille PVE (Players Versus Environnement) contre des vagues de Zeds contrôlés par l’IA. Un mode de jeu assez classique, où le but sera de s’entraider avec vos coéquipiers, contrôlés par des joueurs jouant en ligne avec vous, amis ou non. Quant au mode Survie VS, cela sera du PVP (Players Versus Players) où vous affronterez des Zeds IA mais aussi des Zeds contrôlés par des joueurs en ligne, jouant contre vous. Tout l’intérêt du mode Survie VS, c’est que les équipes vont tourner, pour vous donner ainsi la possibilité d’incarner des Zeds, et donc de jouer le rôle des monstres. Ce mode de jeu est très intéressant, car il permet de varier les plaisirs et d’incarner différents types de Zeds tels que les Andouilles, les Andouilles Alpha, les Entailleurs, les Éventreurs, les Bouffis, les Sirènes, les Lèche-bottes, les Rôdeuses, les Zeds et bien d’autres monstruosités très sympas à jouer bénéficiant de capacités uniques à utiliser selon la situation. Selon votre mutant, vous pourrez foncer sur vos ennemis, sauter très haut, les agripper, être invisibles, rameuter des alliés mutants ou encore vomir sur les humains ! Chaque mutant bénéficie d’une barre de santé, qui descend plus ou moins vite selon la résistance de votre mutant, puisque vous allez vous faire tirer dessus presque non-stop par les joueurs.

Concernant la partie solo de  Killing Floor 2 cela sera malheureusement la même chose sur le mode multijoueur à la seule différence que vous serez tout seul. Ce qui n’est pas très intéressant pour un jeu tel que  Killing Floor 2, étant donné que c’est un jeu dédié pour jouer avec vos amis ou d’autres joueurs en ligne. Il manque cruellement à ce mode solo, une histoire scénarisée, car comme expliqué plus haut, c’est tout simplement le même type de jeu qu’en multijoueur, vous battre contre des vagues incessantes de mutants et vous devrez vous débrouillez seul.

Le mode entrainement lui, vous permettra de vous initier à Killing Floor 2 et surtout à apprendre les commandes du titre. Ce qui est assez intéressant, car nous nous sommes rendu compte qu’en lançant une partie en ligne directement lors de notre découverte, nous ne connaissions pas encore toutes les touches de Killing Floor 2. On ne peut que vous conseiller d’entamer Killing Floor 2 par le mode entrainement !

Un FPS diablement beau et fluide !

Ce qui nous a surpris dès notre session de découverte de Killing Floor 2 c’est sa fluidité qui est excellente. Et pour cause, le titre arrive à tenir quasiment tout le temps les 60FPS, ce qui est très appréciable pour un jeu de tir à la première personne. Le jeu est très nerveux et cela se ressent grâce au 60FPS qui sont affichés à l’écran. Killing Floor 2 est vraiment beau, que ce soit entre les modélisations des personnages, des créatures ou des environnements, tout sera affiché en 1080p pour la PlayStation 4 et nous attendrons 2160p upscallée sur PS4 Pro, avec un taux de framerate qui restera stable à 60 FPS quelle que soit la situation. Les couleurs de Killing Floor 2  vous en mettront plein la vue, c’est un véritable feu d’artifice.

Un large choix de classes, de héros et de personnalisations

Vous aurez le choix entre plusieurs « héros » dans Killing Floor 2, et vous pourrez les personnaliser en les équipant de vêtements, en changeant les couleurs de ceux-ci. Au total, ce sont 14 héros qui vous sont proposés, tous différent les uns des autres, offrant une vrai variété. Chaque personnage est personnalisable grâce au menu Equipement, vous pourrez ainsi changer les couleurs de la tête et du corps et équiper votre héros de 3 accessoires maximum entre casque, chapeaux et lunettes.

Au niveau des classes, elles sont 10 au total et vous permettront de jouer de différentes façons dans Killing Floor 2. Chaque classe vous apporte une arme principale, une arme de poing, une arme de mêlée et une arme jetable type « grenade » et autres. Il y a de tout entre des classes bourrines, furtives, de soutiens, de soins, sniper, cela pourra ainsi satisfaire énormément de joueurs, à vous de trouve l’équilibre parfait pour triompher dans vos parties. Chaque classe est personnalisable, puisque vous pourrez obtenir des compétences spéciales lorsque vous serez monté de niveaux. Ainsi, tous les 5 niveaux gagnés vous pourrez appliquer une  nouvelle compétence pour votre classe. A vous de faire votre choix entre les classes : Fou furieux, Commando, Soutien, Médecin, Démolisseur, Pyromane, Flingueur, Tireur d’élite, Survivant et SWAT.

Killing Floor 2Au final, Killing Floor 2 est un jeu très bourrin, nerveux, gore et reste un très bon défouloir à faire entre amis, avec des inconnus ou seul si vous en avez le courage. Tripwire Interactive et Deep Silver nous ont offert un très bon jeu où vous pourrez vous amuser à décimer le maximum de mutants, voire d’en incarner, ce qui est une très bonne initiative, cela change un peu de tous les autres jeux du même type, Killing Floor 2 se démarque un peu pour ce point positif. Le jeu est vraiment beau et soigné, tout en étant le plus fluide possible, même sur PS4 classique. La personnalisation est de mise, entre les personnages nombreux à personnaliser ou encore les classes tout aussi nombreuses à modeler à votre guise. On trouvera énormément d’armes de départ ou à acheter qui sont capables de faire un véritable carnage dans les rangs des hordes de mutants. Cependant, Killing Floor 2 manque cruellement d’un véritable mode solo scénarisée et on a un peu l’impression de faire tout le temps la même chose, heureusement que nous pouvons incarner des mutants.

Points positifs:

  • Un FPS jouissif, défouloir, gore et brutal
  • Le mode ralenti
  • Beau graphiquement et tournant en 1080p/60 FPS
  • Un mod coop très intéressant
  • Le nombre et la variété des Zeds, des héros et des classes
  • La personnalisation des classes, des personnages
  • Un prix raisonnable

Points négatifs:

  • Pas vraiment de mode solo scénarisé
  • 3 modes de jeux qui proposent globalement la même chose
  • A jouer avec modération


Site officiel de Killing Floor 2


APERÇU DE REVUE
NOTE GLOBALE
7.5
Article précédentWatch Dogs 2: Easter Eggs Assassin’s Creed découverts
Article suivantPersona 5 présente deux nouveaux personnages
Fan de jeux vidéo depuis tout petit, j'ai commencé avec la PS1 et la GameBoy Color. Maintenant, je suis sur PS4, Xbox One & Wii U mais je n'oublie pas les grands classiques, car je suis et resterai un rétro-gamer et je me plais à faire la collection de consoles et de jeux rétros. Je commence progressivement à réaliser un rêve d'enfant, puisque plus les années passent et plus je m'investis dans le monde merveilleux des jeux-vidéo, entre petit boulot et hobbies ! 4wearegamers@gmail.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here