Fiche technique de Farming Simulator 17:

Farming simulator 17 box artDéveloppeur: Giants Software
Éditeur:
Focus Home Interactive
Date de sortie : 25 octobre 2016 sur PS4, Xbox One et PC
Type : Simulation
Multi : multijoueur coopératif
Langue : français
Version testée : PlayStation 4

C’est non sans innovations que Focus Home Interactive et Giants Software reviennent cette année avec Farming Simulator 17. Le dernier titre console remonte à Farming Simulator 15, puisque le 16 a finalement débarqué sur consoles mobiles. Pour le meilleur de la franchise? Hé bien il semblerait que oui, puisque le studio aura profité de cette douce année pour nous livrer un jeu toujours plus beau, plus complet avec quelques touches d’innovations tant dans le gameplay que dans l’exploration.

Les mods enfin disponibles sur console!

On commencera bien sur pas la grosse nouveauté de cet opus et inédit dans la franchise Farming Simulator, c’est l’arrivée des mods sur consoles. Mais si, souvenez-vous! Ces options qui vous permettent de changer plusieurs paramètres du jeu à votre guise pour laisser libre cours à votre imagination. Etant disponible depuis un certain temps sur PC, les joueurs console connaîtront maintenant la joie des mods. Vous aurez donc accès à un outil de création, mais aussi une bibliothèque de mods soigneusement analysés par le studio Giants Software et triés sur le volet pour ensuite être publiés dans le jeu. Une simple manoeuvre pour éviter tout débordement de la part de la communauté qui s’est révélé au cours de ces dernières années très créative sur PC.

Cet ajout vous permettra donc de télécharger (entièrement gratuitement) plusieurs modifications à apporter à votre jeu, que ce soit au niveau des véhicules, des cartes ou des constructions du jeu. Ces mods étant le fruit de l’imagination des nombreux joueurs pourront même améliorer de façon considérable l’expérience de jeu de chacun par la suite. Mais pour le moment, alors que le jeu n’est disponible que depuis quelques jours, ce sera plutôt l’heure de la créativité avant l’ingéniosité.

A la ferme familiale de Giants Software

Bref, un bien bel ajout soudant encore plus la communauté de Farming Simulator 17 qui s’accompagne fort heureusement de plusieurs améliorations au niveau du gameplay. On notera tout de suite la présence d’un tout nouveau mode de jeu élevant un peu plus la difficulté de celui-ci. Par ailleurs, Giants Software a intégré à cet opus un nouveau système de fertilisation des sols demandant au joueur d’effectuer des rotations de culture et d’à nouveau fertiliser la terre après 3 ou 4 exploitations. Normal, on est dans une simulation. Mais si cette nouvelle option venait à vous déplaire, les développeurs auront eu la bonté d’intégrer une option pour la désactiver si nécessaire.

La simulation, ça passe avant tout par la personnalisation et l’individualisation de chaque session de jeu. Pour l’utilisateur, il est très important d’avoir une certaine identité dans un jeu qui se veut proche de la réalité. C’est pourquoi Giants Software a approfondi son menu de personnalisation de fermier avec l’ajout du choix du sexe de votre avatar, mais aussi la customisation intégrale des véhicules. Enfin, nous pointerons du doigt ce nouveau système de transport de marchandises par voie ferrée. Oui, dans Farming Simulator 17, le joueur aura la possibilité de directement se mettre aux commandes d’un train pour livrer des produits en grande quantité. Rassurez-vous, la maniabilité de celui-ci est assez simpliste, et ne méritait de toute façon pas une grande technique pour un jeu axé sur l’agriculture. Cela étant dit, le jeu illustre ici parfaitement les échanges commerciaux de grande envergure qui sont au coeur du monde agricole actuel.

Gameplay Farming Simulator 17Au-delà des nouveautés techniques…

Mais Farming Simulator 17 n’est pas exempt de défauts et ceux-ci se font surtout ressentir sur l’environnement qui nous entour. Premièrement, même si les graphismes ont bien évolué par rapport à Farming Simulator 15, ils ne sont cette fois pas une révolution non plus. Dans ce qui se fait aujourd’hui sur les consoles new-gen en particulier, le jeu se situe à un niveau assez moyen. On regrettera le manque d’application dans certaines textures, alors que certains jeux de lumière – notamment dans l’eau, sont parfaitement réalisés. Des hauts et des bas, mais surtout un peu trop de bas pour donner une superbe sensation visuelle. On ne peut franchement pas dire que sur ce point, le jeu fasse un pas de ‘Giants‘. Si le jeu n’est pas innovations visuelles Farming Simulator 17au bord de la claque graphique, il offre malgré tout une superbe panoplie d’engins agricoles, avec pas moins de 250 modèles modélisés quant à eu avec minutie. Un peu à l’instar des simulateurs de course, les véhicules semblent toujours avoir été plus soignés que le décor. Vous y retrouverez de grands constructeurs comme Massey Fergusson, Fendt, Challenger et autres. Plongeant toujours plus dans le côté simulation, l’utilisation de vos engins engendrera aussi de la salissure, comme de la boue sur les roues ou la carrosserie, et le plus intéressant se retrouve dans ce détail: ces roues que vous aurez salies sans le vouloir (hum) laisseront des traces de votre passage sur les routes de bitume. Parce qu’en simulation, on a jamais trop de détails!

Deux destinations, un seul jeu

Les deux cartes proposées cette fois sont des terrains de jeu assez vastes et variés. Les décors se suivent et ne se ressemblent pas, et les routes et chemins de campagnes seront nombreux. Certains plus accessibles que d’autres, ce qui donne aussi une variation dans les trajets entre parcelles, par exemple. La mention d’honneur revient cette année à la présence de la carte européenne Sosnovka, qui était autrefois comprise dans l’édition Gold de Farming Simulator 15. Elle est ici bien présente aux côtés de la carte américaine Goldcrest Valley dans une version remasterisée. Elle présente bien entendu l’avantage d’une situation originale et d’une richesse paysagère qui apporte beaucoup à ce nouveau titre.

Maps destinations Farming Simulator 17Cette année encore, Giants Software apporte donc beaucoup à FS. Ayant plutôt été axé sur l’aspect technique que visuel, ce Farming Simulator 17 sent bon la nouveauté, et offre une bonne durée de vie, fort similaire à son prédécesseur Farming Simulator 15. Les heures de jeu défilent, et les possibilités qui s’offrent à nous ne diminuent pas. L’arrivée des mods y est aussi pour quelque chose, puisqu’elle soudera toujours plus la communauté des joueurs avec le partage massif de leur création via le jeu ou même les réseaux sociaux, mais apportera aussi une certaine singularité à cet opus sur console. Cependant, la version PC profitera toujours d’un catalogue bien plus étoffé puisque le contenu de celui-ci ne sera pas systématiquement contrôlé par les développeurs. Les côtés négatifs viendront surtout du fait que le jeu ne fait pas de grosses avancées sur le plan visuel, mais se concentre sur le gameplay et la personnalisation de l’expérience de jeu de chacun. En définitive, le titre offre globalement une très bonne expérience de simulation, et l’ambition des développeurs se fait bien ressentir au travers les nombreux ajouts apportés. Farming Simuator c’est avant tout de l’amusement, mais les plus sérieux d’entre-nous en auront aussi pour leur argent.


SITE OFFICIEL DE FARMING SIMULATOR 17


APERÇU DE REVUE
NOTE GLOBALE
7,5
PARTAGER
Article précédentUne date de sortie pour Dragon Quest VIII sur 3DS
Article suivantPS4 Pro: Sony communique la liste complète des jeux améliorés
Fan des jeux vidéo depuis la première Playstation, et plus particulièrement depuis la sortie de Metal Gear Solid 1, j'ai maintenant décidé d'être un acteur à part entière de ce monde fascinant des jeux vidéo en créant 4WeAreGamers.

LAISSER UN COMMENTAIRE