Si les jeux de shoot à la première personne caracolent régulièrement en tête des ventes, c’est tout simplement qu’ils offrent aux fans du genre, un équilibre entre le plaisir et la frustration. Même si la licence Sniper Ghost Warrior s’engage sur le même terrain que les autres FPS que sont Battlefield ou Call of Duty, ce dernier apporte une touche d’authenticité liée à l’utilisation principale d’un fusil de précision (Snipe) et une approche stratégique. À l’occasion de la Paris Games Week 2016, nous avons eu la chance de tester le nouvel opus du studio Polonais de CI Games. Il se pourrait bien que ce Sniper Ghost Warrior 3 nous réserve quelques surprises.

Sniper : Ghost Warrior 3

On aurait pu nous proposer une phase multijoueur mais le test auquel nous avons pris part était bel et bien un épisode de la campagne solo. Nous voilà donc dans la peau d’un sniper américain en la personne de Jon North. Ce dernier devra se rendre sur le sol Géorgien afin de remplir plusieurs missions ayant pour but de lutter contre des séparatistes.

Graphiquement stupéfiant

Dès les premières secondes, nous pouvons effectuer un constat concernant la qualité graphique du jeu qui est très aboutie . Les effets de lumière renforcent, l’atmosphère glaciale des montagnes rocheuses que l’on pourrait retrouver lors d’un voyage itinérant dans la province de Svanétie (province historique dans le nord-ouest de la Géorgie). Même si la version de cette Alpha était jouable sur PC et tournait en 30 fps, le travail accompli par les équipes de CI Games est pour le moins stupéfiant compte-tenu de l’avancée actuelle du développement du jeu.

Snipe Ghost Warrior 3

Revenons à la mission qui nous est confiée. Contactés par radio, nous comprenons que nous devons impérativement pirater trois positions satellites se trouvant dans une base plus ou moins bien gardée. Pour cela, nous sommes équipé d’un drone,  d’un fusil de précision (PSCR A3) et d’un AK-47. Dans un premier, temps comme bon sniper qui se respecte, nous essayons de trouver la position la plus adaptée afin d’avoir le meilleur visu de nos éventuels ennemis. Là encore une bonne nouvelle surprise s’offre à nous. La map sur laquelle nous jouons est ouverte et cela apporte énormément d’angles d’attaque et de libertés. En contrepartie, cet aspect nous a été fatal à quelques reprises car les chutes ne pardonnent pas.

Sniper Ghost Warrior 3 frappe par son réalisme …

Nous l’avons compris, ce  Sniper Ghost Warrior 3 se veut avant tout réaliste. Dès nos premières éliminations, le bruit des armes caresse nos oreilles part leur authenticité. Par ailleurs, nous remarquons que notre personnage ralentit au bout de quelques secondes de course et son souffle se fait entendre de manière significative ce qui rend le tout assez immersif.

Mais déçoit par une faible IA

Si tout cet ensemble est très positif, l’Intelligence Artificielle des adversaires rencontrées n’est pas en adéquation avec le côté réaliste du jeu. Pour cette mission, notre fusil de sniper n’était pas équipé d’un silencieux. La première élimination aurait dû alerter l’ensemble des soldats présents sur cette base mais ce ne fut pas le cas. Un détail que les troupes de CI Games auront le temps certainement d’améliorer.

Après pratiquement une heure intensive de jeu, cet épisode s’annonce bien plus réussi que ses prédécesseurs. Très réaliste, ce nouvel opus qui offre un gameplay solide réjouira les fans de snipes mais aussi les joueurs friands de missions d’infiltration. Si l’utilisation des véhicules ou l’aspect « monde ouvert » s’annoncent prometteurs, nous attendrons le test définitif du jeu avant de nous prononcer. Pour rappel, Sniper Ghost Warrior 3 sortira le 7 avril 2017 sur PS4, XBOX One et PC.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE