Fiche technique de Dragon Quest Builders:

Dragon Quest Builders box art day one PS4Développeur : Square Enix
Éditeur : Square Enix
Date de sortie : 14 octobre 2016 sur PS4, PS3 et PS Vita
Type : JRPG / Construction
Langue : français
Version testée : PS4

Dans la lignée de Minecraft, on retrouve maintenant Dragon Quest Builders. Un savoureux mélange entre JRPG et jeu de construction développé par Square Enix. Ici, tout sera dirigé par une trame narrative dans laquelle vous incarnez un jeu héro envoyé par Rubiss, l’esprit de la Terre, dans le royaume d’Alefgard. Les créatures du royaume ont perdu une bataille et auront besoin de vos dons pour tout reconstruire. C’est de cette manière que vous découvrirez petit à petit l’ampleur de la tragédie ayant frappée le monde de Dragon Quest Builders.

Alefgard à besoin de vous, jeune héros!

Vous débarquez donc en premier lieu dans les plaines de Cantelin, une citée autrefois animée et solidement fortifiée. Les attaques de monstres finirent par tout détruire. Quelques instants plus tard, le jeu vous mène droit à un premier campement. Il est alors facile de deviner qu’il faudra agrandir ce campement en construisant diverses choses. Cette base, la zone entourant votre Étendard de l’Espoir, sera d’abord de faible niveau. Avec l’aide de votre première habitante, vous devrez abriter plusieurs habitants en leur construisant ce dont ils ont besoin à la manière de Minecraft. Des abris (minimum 2 blocs de hauteur), des feux de camp, des lits, des armoires, des coffres… Dragon Quest Builders ne manque absolument pas  de ressources et vous offre de multiples possibilités de constructions, variant aussi sur l’origine des matières premières. Attention que l’espace de chaque campement sera limité. Il faudra donc être minutieux sur l’emplacement choisi pour les constructions de bâtiment. Le réel défi commence ici, et Dragon Quets Builders demandera une grande réflexion pour l’aménagement de vos territoires, de l’utilisation de votre espace de création.Vous partirez enfin armé dans les contrées d’Alefgard pour récolter de la matière pour créer de nouvelles choses sélectionnées dans une liste grandissant d’heure en heure.

Construire pour mieux régner

Ce qui différencie fortement Dragon Quest Builders de son concurrent multiplateforme, Minecraft, c’est avant tout son côté RPG qui vous guidera tout au long de votre aventure. Il ne s’agira absolument pas de poser des briques sans relâche pour réussir à créer l’œuvre de votre vie, mais de persévérer au cours d’une trame narrative bien mise en place avec de multiples dialogues. Mais c’est là où Dragon Quest Builders se limite à un public plus âgé que la moyenne: ces dialogues entre personnages seront très nombreux et parfois fastidieux à lire. A déconseiller pour un public trop jeune, donc!

Dragon Quest builders constructionComme dit précédemment, le royaume D’alefgard a été attaqué par des créatures ayant ravagé toutes les splendeurs des environs. Il ne sera donc pas étonnant de croiser quelques créatures hostiles une fois la nuit tombée. A ce moment, si votre inventaire ou vos statistiques ne vous permettent pas d’affronter n’importe quelle menace, rendez-vous à votre base pour vous reposer jusqu’au lendemain matin. Pour vous aider à affronter ces menaces justement, vos bases seront vitales, car les PNJ que vous abriterez vous donneront tout ce qu’il faut pour vous améliorer. Vous aurez au fil du temps de meilleurs soins, de meilleures armes et armures, mais la progression de DQB veut que tout ceci soit rendu de plus en plus difficile par le fait de ramasser des ressources toujours plus rares ou de moins en moins accessibles. Le système RPG du jeu se fait alors ressentir, et tout ceci passera évidemment un moment ou un autre par des phases intensives de farm de ressources. Vous voilà averti, Dragon Quest Builders, c’est avant tout un jeu nécessitant du craft et de la récolte pour avancer dans l’histoire.

Un environnement hostiles, des combats simplistes

Le cycle jour/nuit du jeu, bizarrement assez court, changera constamment votre façon de jouer. La nuit, votre champ de vision est amoindri, et vos ennemis plus coriaces. Les fans de la saga Dragon Quest retrouveront d’ailleurs des créatures emblématiques de la série pendant leur exploration, mais le système de combat n’est visiblement pas le point fort du jeu. Avant tout réputé comme jeu de construction, Dragon Quest Builders et son système de combat ne se limiteront qu’à l’unique touche Carré pour attaquer. Une méthode extrêmement simpliste pour venir à bout de votre ennemi, mais qui pourrait franchement en agacer plus d’un tant les mouvements offensifs et défensifs manquent cruellement d’originalité. Enfin, c’est surtout durant ces phases de combat, et dans des endroits confinés qu’on remarquera que la caméra, à la troisième personne, fera souvent des siennes en s’affolant parfois un peu trop, gênant ainsi le champ de vision jusqu’à parfois ne plus rien y voir.

Problèmes de caméra Dragon Quest BuildersUn mode libre! Oui, à la Minecraft, mais…

En fin d’aventure, vous pourrez enfin passer la manette à votre rejeton. Dragon Quest Builders offre effectivement un mode de construction libre permettant au joueur d’assainir sa soif de création grâce aux multiples ressources du royaume d’Alefgard. Ici, pas d’attaques de monstre, mais la récolte de matériaux sera plus que nécessaire pour réaliser votre chef-d’oeuvre. Pour se faire et afin d’éviter de courir d’un point à l’autre de la carte, un système de portails sera mis en place pour une exploration plus rapide jusqu’aux endroits cachant des ressources plus rares. Le mode libre paraissant tout de même intéressant pour les adeptes de Minecraft, il faut surtout savoir qu’il reste plus limité que ce dernier. Minecraft offrant plus de textures et plus d’éléments de construction, ce mode ne sera qu’à enrichir un peu plus la diversité de jeu de Dragon Quest Builders, mais ne remplace en rien l’intérêt du mode histoire.

Créatures Dragon Quest BuildersDragon Quest Builders nous laisse au final un avis très positif sur un jeu typé construction liant à la fois une demande de réflexion, un système RPG bien rôdé et aventure  correctement rythmée. Vous ne passerez jamais des heures à récolter le même matériau sans que le royaume d’Alefgard ne vous trouve autre chose à faire ou à vivre. Grâce à son cycle jour/nuit variant l’hostilité du monde et son système de base à entretenir, le jeu nous tient en haleine des heures durant. Un régal pour les yeux et une diversité d’activités exemplaire, le JRPG / construction de Square Enix est un must-have tant pour les fans de Minecraft que Dragon Quest Builders. Même si ses dialogues lient narration captivante à une légère dose d’humour, cela posera tout de même un frein au public plus jeune. Car jouer à Dragon Quest Builders sans en apprendre l’histoire, ça n’a ni queue ni tête!

Points positifs:

  • Un monde vaste, rempli de créatures
  • Des quêtes très divertissantes
  • Une trame narrative intéressante
  • Une bonne gestion de l’inventaire
  • Le cycle jour/nuit intéressant, quoiqu’un peu court
  • Un mode construction libre

Points négatifs:

  • Des combats trop simplistes… mais plutôt rapides
  • Une caméra de temps à autre capricieuse
  • Beaucoup, beaucoup de dialogues


SITE OFFICIEL DE DRAGON QUEST BUILDERS


 

APERÇU DE REVUE
NOTE GLOBALE
8
PARTAGER
Article précédentDESTINY: Xur Agent des Neuf (14 oct. – 16 oct.)
Article suivantCrash Bandicoot sur PS4 : voici des nouvelles
Fan des jeux vidéo depuis la première Playstation, et plus particulièrement depuis la sortie de Metal Gear Solid 1, j'ai maintenant décidé d'être un acteur à part entière de ce monde fascinant des jeux vidéo en créant 4WeAreGamers.

LAISSER UN COMMENTAIRE