Comme nous l’avions annoncé, il y a quelques semaines, la Bêta de Battlefield 1 va bientôt voir la jour. Electronic Arts vient de confirmer et dater l’accès à cette avant-première publique au 31 août prochain. Par ailleurs, nous reviendrons dans cet article sur la présentation de ce nouvel opus lors de la conférence d’EA à la Gamescom 2016 qui se déroule actuellement à Cologne en Allemagne.

Battlefield 1

Vous voulez toucher la bête et cela est bien compréhensible. Pour se faire, il vous faudra vous inscrire avant le 21 août prochain en remplissant un formulaire disponible ici. Contrairement à Titanfall 2 qui prévoit une Bêta uniquement sur consoles (PS4 et Xbox One), tout le monde, joueurs PC compris, pourra piloter un tank et dévaster la camp adverse. Au programme de ce retour temporel vers la 1ère Guerre Mondiale, une nouvelle map et deux modes :

  • Le désert de Sinaï : situé en Égypte entre la mer Rouge et la mer Méditerranée, celui-ci s’étend sur 60 000 km². Compte-tenu de sa richesse en gisements de pétrole et de fer, il a toujours été important pour les nations en guerre dans le secteur, de contrôler cette péninsule égyptienne.
  • Conquête : Le mode historique de Battlefield. Vous vous retrouverez dans des parties à grande échelle pouvant accueillir jusqu’à 64 joueurs. Que cela soit à pied ou à bord de véhicules l’objectif restera de prendre le contrôle points clés. Pour résumer, il s’agit dans ce mode d’une guerre Totale.
  • Ruée : Un mode à 24 joueurs dans lequel le camp assaillant doit trouver et détruire les postes télégraphiques des défenseurs qui peuvent les utiliser pour demander des tirs d’artillerie. Les défenseurs peuvent mettre les assaillants en échec en désamorçant les explosifs posés sur les postes télégraphiques. Si ces postes sont détruits, les défenseurs se replient vers le secteur suivant pour protéger les postes qui s’y trouvent.

Battlefield 1 semble proposer une immersion totale

Justement le désert de Sinaï fut la map sur laquelle Youtubeurs et autres personnalités se sont retrouvés pour en découdre lors de la conférence d’Electronic Arts en amont de la Gamescom. Dans un premier temps, on remarque tout de suite le travail effectué par les designers de DICE. Représenter des buildings avec divers éléments peut être quelque chose de fastidieux, mais en soit très facile pour un studio de ce niveau. Qu’en est-il alors pour reproduire un immense désert ? Le résultat semble proche de la réalité, car les reliefs de ces montagnes de sables sont parfaitement modélisés. De plus les véhicules, avions et chevaux qui permettent de se déplacer d’un point à autre, réduisent considérablement l’impression d’immensité de la carte.

En ce qui concerne les armes que les joueurs peuvent utiliser, on a l’impression d’un mélange entre la 1ère et la Seconde Guerre mondiale. En effet, les décors, les véhicules, nous plongent immédiatement à l’époque des Poilus alors que les fusils ainsi que la majorité des autres armes sont pour la plupart des automatiques et nous rapportent au temps de la guerre de 39-45. Il ne s’agit pas là d’une erreur ou d’une maladresse, mais plutôt d’un choix des développeurs, de vouloir optimiser la nervosité de ce Battlefield.

De ce que nous avons pu découvrir lors de cette présentation, le jeu paraissait vraiment en bonne voie. La Bêta se profilant, nous analyserons un peu plus en profondeur, les mécanismes d’un FPS qui risque d’écraser la concurrence. En attendant nous vous laissons en compagnie du gameplay présenté par d’Electronic Arts lors de la Gamescom. Pour rappel Battlefield 1 sortira le 21 octobre 2016, sur PS4, Xbox One et PC.

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE