Fiche Technique de Shadow Of The Beast:

Shadow of the Beast cover

Développeur: Heavy Spectrum Entertainment labs
Éditeur: Sony Interactive Entertainment
Date de sortie: 17 mai 2016 sur PS4
Type: Beat’emall
Multi: Non
Langue: Anglais sous-titré français
Version testée: PS4

Once Upon 1989

Shadow Of The Beast a été créé en novembre 1989 par Reflection, (un groupe de jeunes développeurs anglais qui seront quelques années plus tard à l’origine  de jeux devenus cultes tels que Destruction Derby (1995) et Driver (1999)) et édité par Psygnosis sur Amiga. Une dizaine de portages ont été réalisé par la suite dont un sur Atari ST. Ils n’auront cependant pas le même succès que sur Amiga. A l’époque, il  fut considéré comme un jeu révolutionnaire grâce à ses prouesses technologiques et sa réussite esthétique. Pas moins de 128 couleurs à l’écran (en général 32 sur Amiga), des graphismes très réussis pour l’époque. Shadow Of The Beast est un jeu à défilement différentiel en 2D (il s’agit d’une technique qui donne une impression de profondeur au décor) ce qui est très impressionnant pour l’époque, sans oublier la bande originale du jeu qui deviendra culte. Le gameplay quant à lui est moins apprécié, certains le trouvent trop simpliste et trop difficile. A ce jour, il reste l’un des jeux les plus emblématiques de l’Amiga. Le jeu aura deux suites: Shadow Of The Beast II en 1990 sur Amiga, Atari, Méga Drive et Shadow Of The Beast III en 1992 sur Amiga. Ces suites auront cependant moins de succès que le premier opus. Avant de tomber dans l’oubli, le jeu aura reçu un bon nombre de récompenses tel que le prix des meilleurs graphismes sur Amiga, la meilleure réalisation, les meilleures animations et celle du meilleur son. Le portage sur Master Système a reçu le prix du meilleur jeu d’arcade aventure.

Shadow Of The Beast 2 1990

Des reboots, encore des reboots

Les Reboots, c’est la mode au cinéma. Alors, pourquoi pas faire de même avec les jeux vidéo? Cela fait 27 ans que les fans de la première heure attendent le retour du jeu qui a marqué leur jeunesse. Les développeurs de chez Heavy Spectrum Entertainment labs ont voulu rendre hommage à ce jeu phare des années 80. Beaucoup de fans les attendaient au tournant, car il est difficile de faire un reboot digne de l’original. Ils ont d’ailleurs décidé de le reporter à plusieurs reprises afin de fignoler davantage ce qui est à ce jour leur plus gros projet. Une chose est sûre, cela valait la peine d’attendre.

Le scénario n’a cependant pas changé, le personnage principal Aarbron fut enlevé lorsqu’il n’est encore qu’un bébé. Il fut élevé par des Mages de l’Obscurité, des prêtres guerriers au service de Meletoth, le seigneur des bêtes. Il subira des transformations et sera maudit afin de décupler son agilité et ses forces, modifier son apparence physique pour en faire un mi-homme mi monstre ainsi qu’effacer sa mémoire. Ces expériences ont fait de lui le messager, guerrier et esclave du lord beast. Zelek sbire de Meletoth et Aarbron sont envoyés dans un temple afin d’enlever un enfant qui subira le même sort que notre héros. Lors de l’affrontement avec le prêtre protégeant l’enfant, Aarbron recouvre la mémoire et réalise que le prêtre n’est autre que son père. En se sacrifiant, celui-ci espère que son fils pourra se libérer des chaînes qui le lient au seigneur des bêtes. Aarbron décide alors de se retourner contre ses maîtres et d’empêcher Zelek d’emporter l’enfant avec lui. Il poursuivra celui-ci à travers la terre de Karamoon pour briser la malédiction qui pèse sur lui et sauver l’enfant.

Gameplay of the beast

Les développeurs ont décidé de garder le type de jeux beat’em all caractérisé par le défilement latéral présent dans le jeu original de 89. Les ennemis n’arrivent pas de manière aléatoire lors de la traversée de la map, mais des portails leur permettent d’apparaître à des endroits bien définis. Pour la plupart des rencontres, il faudra simplement lutter contre des attaques venant de la gauche et de la droite. Ils arriveront de plus en plus vite et de plus en plus nombreux. Il vous faudra nettoyer intégralement les environs afin de poursuivre votre chemin. Apprendre rapidement les techniques de contre et d’esquive s’avérera très utile voir indispensable non seulement pour votre survie, mais aussi pour faire le plus de « Perfect » possible et augmenter votre score en fin de manche. Au fur et à mesure, les pouvoirs d’Aarbron évolueront ce qui lui permettra d’assommer les ennemis, de les saisir, les empaler, les lancer et voler leurs armes. En règle générale, si vous bloquez les attaques dans un temps correct, vous l’emportez. Vous rencontrerez différents types d’ennemis, soit armés de boucliers, d’armes en tout genre, armés de leurs griffes ou plus rapides qu’Aarbron.

Deux modes de jeux s’offrent à vous lors de votre première découverte: le mode facile et normal. Nous conseillons de passer directement au normal, car celui ne montre déjà pas beaucoup de difficulté de base. Lors de votre mort, trois options s’offrent à vous : dévorer une âme innocente, utiliser un élixir ou recommencer le niveau. Le mode bête (difficile) est disponible seulement après avoir fini le jeu en mode normal. Dans celui-ci vous ne pourrez plus qu’utiliser les élixirs afin de revenir à la vie. De ce fait, nous vous conseillons de les garder précieusement et de ne pas les utiliser lorsque vous faites le jeu en difficulté moyenne. Shadow Of The Beast est un jeu solo, mais dispose d’un classement en ligne mondial qui vous permet de voir où vous vous situez par apport à vos amis ou aux autres joueurs. A la fin de chaque rencontre, un score vous sera attribué en fonction de la rapidité de vos attaques, des objets trouvés, de la réussite des combos et du total des vies perdues. Plus vos attaques sont rapides et réussies dans un temps parfait, plus vous aurez de points et plus vous aurez de chances d’avoir de meilleures médailles en fin de partie.

En dehors des combats, quelques énigmes seront proposées, celle-ci ne présente aucune difficulté. Tous les objets que vous trouvez seront transformés en Mana. Il vous permettra d’acheter de nouvelles améliorations de personnage et autres articles dans le menu principal.

Savoir des ombres

Une fois le jeu lancé, vous vous retrouverez sur la map principale, la terre de Karamoon où se trouvent les 7 niveaux différents faisant office chapitres. Au fur et à mesure de votre progression, vous y  débloquerez des vidéos vous narrant l’histoire du jeu et de la bête. Depuis la terre de Karamoon, vous pourrez également accéder au menu savoir des ombres. C’est dans celui-ci que vous pourrez améliorer vos capacités de combats, acheter des talismans (ils vous permettront d’augmenter les capacités physiques d’Aarbron), échanger du mana contre des tomes interdits (Aarbron ne comprend pas toutes les langues, mais les tomes lui permettent des les traduire) et consulter le bestiaire. Ce menu vous donne également droit à différents bonus, comme celui de jouer au jeu original de 1989, les illustrations de Roger Dean, une rétrospective et la bande originale de 89. Shadow Of The Beast est toutefois un jeu assez court, entre deux et quatre heures de gameplay intensif si vous ne vous attardez pas à la découverte des lieux. Vous pouvez cependant rallonger sa durée de vie en essayant de découvrir quelques endroits que vous auriez oublié ou en essayant d’avoir le meilleur score dans le classement mondial.

Points Positif: 

  • Environnement varié
  • Visuellement très beau
  • Un gameplay dynamique
  • Un bestiaire varié

Points Négatifs: 

  • Un tantinet trop court
  • Contrairement à l’original, un peu trop facile
  • Existe uniquement en format dématérialisé

 

LAISSER UN COMMENTAIRE