Il fut un temps ou The Witcher n’était réservé qu’aux joueurs sur PC. Aujourd’hui, CD Project RED donne la possibilité aux détenteurs de Xbox One et PS4 d’essayer la franchise en tout confort visuel. Probablement un des jeux les plus attendus par les joueurs, voyons ce que la « bête » a dans le ventre.

L’histoire de The Witcher III : Wild Hunt se déroule peu de temps après les événements de The Witcher 2, dans un 13ème siècle fictif. Vivant dans un monde déchiré par les la guerre et en proie à la pauvreté et la misère, Geralt de Riv se retrouve confronté à un empire étalant son influence sur le royaume du nord : l’empire Nilfgaardien et la menace parallèle constante, La Chasse Sauvage et ses cavaliers noirs. Il vous sera donc demandé partir à la recherche de votre amour de toujours, la belle magicienne Yennefer de Vengerberg portée 11289588_831577580230840_4086688090186415618_odisparue après une guerre ayant éclaté au royaume. Votre fille adoptive, Cirilla Fiona Elen Riannon (oui, il faut s’accrocher!), faisant également son grand retour, aura aussi disparu. Votre quête consistera à effectuer plusieurs missions diverses pour tenter d’obtenir le moindre indice pouvant vous mettre sur la voie de vos deux chéries.

11164730_831577310230867_89931741905442606_o

Le monde ouvert de The Witcher III est peuplé de monstres, de créatures fantastiques et d’humains malveillants envers la race des sorceleurs dont vous faites partie. Chaque ennemi se combattra d’une manière différente. A vous, donc, d’aller trouver les sortilèges, armes et coups pouvant les éliminer au plus vite. Au lancement du jeu, 4 niveaux de difficulté sont proposés dans lesquels le niveau 2 correspond à un niveau « normal » quoiqu’un peu plus simple que The Witcher 1 et 2. Si cependant vous n’êtes pas un habitué de la franchise, il vous est conseillé de ne pas viser trop haut et de vous habituer au gameplay. Car sinon, beaucoup de paramètres mettront un frein à votre progression comme la lente régénération de votre vie, les stats augmentées des ennemis…

NOUS NE VENONS QUE DE COMMENCER MAIS SORTEZ VOTRE ARME!

Après un bref didacticiel en début de jeu, vous aurez acquis les bases du système de combat bien rodé du jeu. La race des sorceleurs peut lancer de petits signes de magie destinés à embrouiller l’ennemi ou l’affaiblir. Ensuite, vos deux épées de base vous permettront de 11088616_831577613564170_6009413184271872764_obattre différents ennemis. L’une pour  les humains, l’autre (en argent), pour les monstres, spectres, nécrophages et autres créatures enchantées du monde de The Witcher. Autant vous dire que ces combats à l’arme blanche seront extrêmement instinctifs. Il ne vous sera pas compliqué pour comprendre les mouvements d’attaque et d’esquive et venir a bout de simples ennemis. Ensuite, pour les monstres plus élaborés comme les fantômes, les griffons et autres créatures maléfiques, il vous sera demandé de consulter le bestiaire afin d’y déceler la faiblesse de ceux-ci. Ces faiblesses sont destinées à le désorienter ou diminuer sa défense à l’aide de signes magiques ou divers produits d’alchimie. Une fois trouvé un signe magique leur retirant de leur défense (Igni, Quen ,Axii, Aard ou Yrden), il sera très amusant de jongler avec ces signes et vos coups d’armes.

11223788_831577430230855_1601458945678582081_o

The Witcher III comporte également un système de leveling qui pourra être amélioré en effectuant des quêtes principales ou annexes, et en tuant des ennemis. Ce qui veut dire que vos ennemis possèderont des niveaux aussi. Il est dès lors déconseillé d’affronter un ennemi avec un écart de niveau trop important par rapport au vôtre. De même, si l’ennemi en question se voit afficher un crânerouge à côté de son nom, une mort certaine vous attend si vous l’affrontez. Il faudra donc un minimum farmer le jeu pour obtenir les matières première nécessaires à la fabrication de produits d’alchimie et de ne pas être pressé de réaliser l’histoire principale d’une traite et d’éliminer le plus de petits ennemis possibles avant d’affronter un plus résistant

ENTRE APPRENTI SORCIER ET CHEVALIER

Côté équipement, The Wicther III continue à nous proposer un large répertoire d’équipements et potions à faire fabriquer par chaque corps de métier. Les équipements servirons à augmenter vos stats alors que les potions auront un effet plus éphémère, destiné à vous donner un coup de pouce en combat. Le différentes parties d’armure que vous pourrez trouver au cours du jeu auront aussi un rendu visuel différent sur Geralt. Il est au final très agréable de partir en quête d’équipement meilleur pour diversifier le gameplay et vous permettre de battre des ennemis de plus en plus charismatiques. Pour vous y aider, la vision du sorceleur vous affichera tout ce qui peut être looté aux alentours par un halo jaune/orange. En cours de mission, cette vision va plutôt permettre de distinguer les éléments à examiner par un halo rouge.

BIENVENUE DANS LE JEU DE GWYNT

Cette fois, The Witcher III nous délivre une nouvelle sorte de mini jeu, le Gwynt. Il s’agit là d’un jeu de cartes. Vous piochez une série de moins de dix cartes que vous gardez tout au long de la partie. Il existe trois catégories de cartes d’attaquants avec chacun une spécificité. Le premier ayant réussi a totaliser le plus de points d’attaque sur le tapis à la fin de la manche, la remporte. Mai gare a ne pas coucher toutes vos cartes à la première manche, sans quoi vous n’aurez plus rien a jouer à la deuxième et vous serez éliminés. Et si d’aventure votre jeu ne vous plaisait pas, il sera toujours possible d’acheter d’autres cartes à des marchands.

Wyzima

Pour les graphismes, il n’y a pas à dire, ça claque. Il très difficile, à l’heure actuelle, d’égaler The Witcher III. Le monde ouvert dans lequel vous vous baladez à pied ou à cheval nous dévoile toute sa splendeur dès les premières minutes de gameplay. De jour, au crépuscule ou la nuit, les jeux de lumière sont impressionnants. Ce point fort du jeu vous donnera probablement l’envie de découvrir plus de contrées au fil de l’histoire. Beaucoup de comparatifs voient le jour sur internet entre les trois versions. Au final, les  versions PC et console sont assez similaire. Le downgrade de The Witcher par rapport à ce qui avait été montré est bien là. Mais le jeu n’en est pas moins superbe. Offrant du 1080p sur console avec une framerate atteignant facilement les 30 fps, la version PC n’est pas loin devant, avec du 1080p/60 fps, voir un affichage en 4K si vous possédez le matériel nécessaire.

10333733_831577520230846_605079836449037152_o

L’IA est également et étonnement bien faite. Par exemple, à votre arrivée dans le village, il vous sera demandé de ne pas perturber la quiétude du village par des passages de chevaux au galop, par des bousculades de paysans, sans quoi vous vous ferez vite mal voir et les gardes ne laisseront pas ces perturbations impunies.


Amis amateurs de RPG, The Witcher III : Wild Hunt est très certainement le meilleur RPG next gen et le meilleur titre de la franchise. C’est remarquable de la part de Bandai Namco Games et CD Projeckt RED d’avoir à nouveau rendu la série The Wicther accessible à tous les joueurs Xbox et PS4 par un jeu aussi magnifique et qui ne nécessite pas spécialement d’avoir touché aux deux titres précédents pour comprendre la trame. Le système de combat y est instinctif et fluide, les équipements sont aussi diversifiés que les ennemis, la map est d’une taille ahurissante et les décors nous emmènent dans un monde moyenâgeux magnifique qui nous laisse sur notre faim dès que l’on doit quitter la TV pour accomplir notre devoir civique. Un titre a ne surtout pas manquer donc, et qui pourra certainement (re)convertir encore quelques joueurs au style RPG.
Points positifs :
  • Les graphismes
  • Les voix françaises
  • La trame et les personnages attachants
  • La diversité de gameplay
  • La taille de la map
  • L’IA
  • L’auto focus des ennemis
  • Le cheval comme moyen de trasport
  • Un bestiaire riche
Points négatifs :
  • Quelques baisses de framerate sur consoles
  • Les mouvements de Geralt peuvent parfois dérailler
  • La chevelure des personnages assez volatile
  • Quelques glitches persistants sur PC

NOTRE NOTE :

18

LAISSER UN COMMENTAIRE